2020, année de la promotion de la culture de la concurrence

Conseil de la Concurrence

Le Conseil de la concurrence entend faire de l’année 2020, une année de promotion de la culture de la concurrence dans le Royaume, à travers un plan d’action prévoyant une stratégie de communication de masse et de proximité visant à informer, sensibiliser et mobiliser le grand public autour de l’importance du respect et de la défense du droit de la concurrence, indique le Conseil dans son rapport annuel pour 2019.

Dans ce rapport rendu public lundi, le Conseil annonce une série d’initiatives et d’actions qui témoignent de sa volonté de contribuer aux débats sur les questions de concurrence. Ainsi, en 2020, le Conseil envisage d’organiser des activités visant à fournir les éléments pouvant contribuer à infléchir les orientations économiques du Royaume dans le sens du renforcement des bonnes pratiques de la concurrence loyale, juste et équitable.

Ce faisant, le Conseil entend s’inscrire dans une nouvelle dynamique de plaidoyer, intégrant à la fois la portée territoriale de l’écosystème national de la concurrence et le partenariat national et international, précise le rapport.

Dans ce cadre, le Conseil consacrera l’année 2020 à la réalisation d’actions ciblées, privilégiant des canaux à large spectre. A cet effet, il prévoit de mener des actions de sensibilisation, de communication et de formation destinées à promouvoir la culture de la concurrence au sein des différents milieux concernés par les questions de la concurrence à l’échelle nationale et territoriale.

Il compte aussi organiser des rencontres au niveau des 12 régions du Royaume afin de présenter ses missions, attributions et ses productions et renforcer l’audience de ses travaux, assurer une large diffusion de ses publications, et accroître sa présence sur les réseaux et médias sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram, …), en créant un contenu adapté pour soutenir ses missions et ses objectifs (débats interactifs, bandes dessinées, vidéos, …).

Le Conseil envisage également de produire des films institutionnels et des capsules thématiques sur les grandes questions relatives à la concurrence, lancer la publication d’une lettre d’information périodique et à large diffusion, en format papier et électronique, portant sur l’actualité du Conseil et de l’état de la concurrence au Maroc et dans le monde, créer un média club, réunissant un groupe de journalistes spécialisés, pour mieux cerner et analyser avec profondeur les questions ayant trait à la concurrence.

L’introduction de nouvelles rubriques sur le portail web du Conseil, notamment un sondage, un forum de discussion, en vue d’interagir avec les citoyens et l’opinion publique nationale sur les questions de la concurrence fait aussi partie des actions que le Conseil de la concurrence prévoit de mener dans ce cadre.

Pour le Conseil de la Concurrence, ces actions visent à informer, sensibiliser et de faire le plaidoyer à des fins de prévention, selon une approche fondée sur une communication de masse et de proximité, auprès du monde de l’entreprise, de la société civile travaillant dans le domaine de la défense des droits du consommateur, et de l’opinion publique nationale, en vue de les associer et de les impliquer dans sa stratégie de promotion et d’appropriation de la culture de la concurrence saine, juste et loyale.

Étiquettes , ,

Related posts

*

*

Top