Affluence grandissante et prestations appréciées

Hôpital militaire marocain à Beyrouth

Par El Mustapha Ennasri

L’hôpital militaire marocain à Beyrouth, déployé sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI pour offrir des services médicaux aux sinistrés de l’explosion qui a secoué le port de la capitale libanaise, connaît une affluence grandissante des patients, reflétant l’appréciation et la gratitude des bénéficiaires et des citoyens de ce pays.

Depuis le lancement des services de cette structure médicale le 10 août dernier et jusqu’au 20 septembre, quelque 14.830 personnes ont bénéficié de plus de 28.600 prestations médicales prodiguées par l’hôpital marocain.

Ainsi, le personnel médical de l’hôpital de campagne a effectué 258 interventions dans diverses spécialités, dont la chirurgie générale, l’orthopédie et médecine articulaire, la neurologie, l’ophtalmologie, l’otorhinolaryngologie, la gynécologie, la chirurgie obstétrique, la réanimation, la chirurgie réparatrice des brûlures, l’anesthésie, la pédiatrie et la médecine générale.

Il a également fourni plusieurs traitements de base, dont 128 analyses médicales et effectué 1.694 examens aux rayons, en plus de la distribution à titre gracieux de médicaments à plus de 11.644 personnes.

Ces chiffres témoignent de la hausse significative des services médicaux de qualité fournis aux patients libanais et étrangers qui affluent vers l’hôpital marocain, devenu un modèle et une référence médicale au Liban après l’explosion du port de Beyrouth.

Cette augmentation est intervenue après les chiffres enregistrés au cours de la première semaine du démarrage de l’hôpital (10 août), au cours de laquelle le personnel médical a fourni quelques 3.240 services médicaux ciblant 1.435 personnes.

D’autre part, l’hôpital a grandement contribué à l’amélioration de l’accès des différentes franges de la société libanaise aux traitements de base et médicaux gratuits, particulièrement à la lumière de la crise multidimensionnelle que traverse ce pays.

Le directeur de l’hôpital marocain de campagne, le Professeur Chekkar Kacem, a souligné que depuis le déploiement de cette structure sur Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’Etat-Major général des FAR, elle a connu une augmentation remarquable du nombre de bénéficiaires en raison de la qualité de ses services mais aussi la volonté de son personnel médical d’aider les personnes touchées par l’explosion de Beyrouth et de soulager leurs souffrances.

Dans une déclaration à la MAP, M. Kacem a fait remarquer que l’hôpital a enregistré une grande affluence des patients au cours de la semaine écoulée, notant que l’hôpital continue de fournir ses services médicaux dans de bonnes conditions et dans le strict respect des mesures de prévention et de précaution contre la Covid-19.

Et d’ajouter que l’hôpital marocain accueille quotidiennement des patients en provenance des hôpitaux locaux, afin de contribuer à alléger la pression sur les différents établissements de santé au Liban.

SM le Roi Mohammed VI avait donné Ses Hautes Instructions pour l’envoi d’une aide médicale et humanitaire d’urgence à la République du Liban.

Le Souverain avait aussi donné Ses Hautes Instructions pour l’envoi et le déploiement à Beyrouth d’un hôpital militaire de campagne en vue d’apporter les soins médicaux d’urgence aux populations blessées dans l’explosion tragique.

Au moins 191 personnes ont été tuées et près de 6.000 autres ont été blessées dans l’explosion mortelle survenue dans le port de la capitale libanaise, alors que des dizaines d’autres sont portées disparues.

Related posts

*

*

Top