Hausse du parc des abonnés Internet en 2020

Rapport de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications

Le parc des abonnés Internet (fixe et mobile) s’est accru de plus de 17% à 29,80 millions au terme de l’année 2020, portant ainsi le taux de pénétration à 83%, selon l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).

L’Internet mobile a enregistré une hausse de plus de 17%, totalisant plus de 27,74 millions d’abonnés, durant l’année écoulée, alors que le parc Internet mobile 4G s’est accru de plus de 30% (+4,77 millions) pour atteindre près de 20,5 millions, précise l’ANRT dans un communiqué sur la croissance des parcs et de la consommation de la Data.

L’ANRT fait également savoir que l’évolution du secteur des télécommunications durant toute l’année 2020 a été portée par une croissance soutenue du parc de l’internet, ainsi que la consommation de données sur les segments du fixe et du mobile.

Pour sa part, le taux de pénétration mobile a atteint 137,5% et le parc postpayé mobile a enregistré une croissance annuelle de 16,32%, s’établissant ainsi à 5,48 millions d’abonnés au lieu de 4,71 millions à fin 2019, note la même source.

De son côté, le parc de la téléphonie fixe s’est établi à 2,3 millions d’abonnés marquant une hausse annuelle de 14,74% et un taux de pénétration de 6,56%, relève l’ANRT, ajoutant que le parc de l’ADSL s’est élevé à 1,60 millions à fin 2020 contre 1,47 millions un an auparavant.

Le parc FTTH (fibre optique) a enregistré, quant à lui, un taux de croissance de près de 80% sur une année en dépassant 218.000 abonnés, souligne la même source.

Mobile: Le trafic Data grimpe de 155%

Le trafic Data dans le segment du mobile a augmenté de 155% durant l’année 2020, indique l’Agence.
Le fixe, a augmenté quant à lui de 56% par rapport à 2019 et s’est accompagné par une hausse de 27,26% (par rapport à fin 2019) de la bande passante Internet internationale, qui a atteint 2 507 GB à fin 2020, fait savoir l’ANRT dans un communiqué sur la croissance des parcs et de la consommation de la Data en 2020.

Le trafic voix sortant du mobile s’est établi quant à lui, à 55,68 milliards de minutes et a enregistré une baisse annuelle de 1,17%, alors que le nombre de minutes mobiles consommées par client par mois a atteint 99 minutes en moyenne, contre 103 minutes une année auparavant.

Le trafic SMS, a pour sa part dépassé 2,69 milliards d’unités et a enregistré une baisse annuelle de 29,44% et le trafic voix sortant du fixe a été marqué, durant l’année 2020, par une baisse de 9,43% par rapport à 2019, impactant ainsi l’usage moyen sortant mensuel par client fixe, qui a atteint 73 minutes au lieu de 87 minutes une année auparavant.

A fin décembre 2020, le parc des « Liaisons Data Entreprises » s’est établi à 33.833 lignes enregistrant une hausse annuelle de 11,62%, le temps où le parc de noms de domaine « .ma », s’est élevé à 93.506, enregistrant une augmentation annuelle dépassant 19% par rapport à fin décembre 2019.

En ce qui concerne le parc des adresses IP, le Maroc détient, à fin décembre 2020, 11% des plages d’adresses IPv4 allouées au niveau de l’Afrique et l’Océan Indien et est le 3ème principal utilisateur des adresses IPv4 en Afrique, totalisant 12,26 millions d’adresses IPv4, précise l’ANRT, notant que 16 plages d’adresses IPv6 sont également attribuées au Maroc.

Au cours de l’année dernière, la portabilité des numéros a enregistré une croissance de 23,59% pour les numéros mobiles portés (794 560) et 20,48% pour les numéros fixes (38 443).

Étiquettes , ,

Related posts

*

*

Top