Le gouvernement est appelé à opter pour la transparence dans l’explication des causes à l’origine du retard de l’opération de vaccination

Communiqué du bureau politique

Au cours de sa réunion périodique, tenue mardi 19 janvier 2021, le bureau politique du Parti du Progrès et du Socialisme a souligné la nécessité de continuer d’observer les mesures préventives pour éviter à notre pays davantage de risques et de dégâts liés à la pandémie du Covid-19.

Il exige également du gouvernement d’opter pour la clarté et la transparence à l’égard de l’opinion publique nationale en ce qui concerne la réalité de la situation sanitaire dans notre pays et ses répercussions éventuelles.

Dans le même ordre d’idées, et face à la négligence par le gouvernement des attentes des citoyennes et citoyens, le Parti du Progrès et du Socialisme appelle ce dernier à dévoiler les difficultés qui entravent le lancement de l’opération de vaccination et les justifications qui expliquent le retard enregistré par rapport à la date annoncée.

Ces clarifications s’imposent dans le but de réunir les conditions de mobilisation et de confiance dans la perspective d’assurer le succès de la vaccination attendue, de venir à bout de la pandémie et de se consacrer entièrement au dépassement de ses répercussions néfastes, en plein respect des valeurs de la citoyenneté dans leurs rapports avec les différentes composantes de notre peuple.

Les élections prochaines : quel est le sort des consultations avec les partis politiques ?

Sur un autre plan, le bureau politique a abordé la question des échéances électorales dont le rendez-vous constitutionnel aura lieu cette année. A ce propos, il interpelle le gouvernement au sujet du sort des consultations qui se sont arrêtées depuis la mi-octobre dernier et que le gouvernement avait entamées avec les partis politiques nationaux à propos du système juridique y afférent.

A cette occasion, le Parti du Progrès et du Socialisme souligne de nouveau que toutes les conditions politiques et juridiques requises doivent être assurées dans le cadre des préparatifs de ces élections pour créer un climat de confiance dans la perspective de garantir une large participation, compte tenu du fait qu’elle constitue le fondement de la crédibilité des institutions élues.

Ces élections doivent se dérouler en effet dans un climat propice, à travers l’ouverture de débats publics, larges et approuvés, autour des programmes et des alternatives.

C’est pourquoi le Parti du Progrès et du Socialisme attire l’attention sur les graves conséquences négatives, au niveau politique et juridique, que constituerait le rétrécissement des délais vers  lequel le gouvernement s’oriente, à travers  la présentation des textes de cadrage de ces élections à la dernière minute.

Félicitations de la Jeunesse Socialiste, à l’occasion du 45ème anniversaire de sa création….

A l’occasion du 45ème anniversaire de la création de la Jeunesse Socialiste, le bureau politique adresse à la direction et à la base de l’organisation de la jeunesse du parti ses sincères salutations pour le parcours militant, long et brillant, de cette organisation glorieuse.

Le bureau politique exprime le souhait que les générations montantes reprennent le flambeau du combat pour la défense des intérêts supérieurs de notre patrie, les droits des jeunes et de la cause de la démocratie, de la justice sociale, de la liberté, de la dignité et de l’égalité.

La vie interne du parti : adoption d’un ensemble d’actions en application du programme de travail

Au niveau de la vie interne du parti, le bureau politique s’est félicité de la dynamique de la majorité des structures du parti en prévision des échéances futures.

Après avoir procédé au contrôle des tâches, il a décidé d’organiser la sixième session du comité central, dimanche 7 février prochain. Il a également approuvé le calendrier des réunions partisanes régionales qui seront présidées par le Secrétaire Général du parti.

Le bureau politique a enfin adopté  de nombreux points inscrits dans le programme de travail, concernant notamment le travail du groupe de supervision de l’élaboration des programmes électoraux et des programmes de formation ainsi que l’action des organisations parallèles et des secteurs professionnels.

Related posts

*

*

Top