Le répertoire de l’érudit Mohamed Ben Abdeslam Zerhouni revisité

Archives du Maroc

L’institution Archives du Maroc a reçu, à titre gracieux, le répertoire de l’érudit et écrivain Mohamed Ben Abdeslam Zerhouni, qui comprend de précieuses archives historiques. Dans un communiqué, Archives du Maroc a indiqué qu' »après avoir abrité fin décembre 2020 les documents familiaux du diplomate feu Thami Afailal, une autre famille tétouanaise fait don, en la personne de M. Abdelouahed El Klaloussi, fils de l’érudit Mohamed Ben Abdeslam El Klaloussi connu sous le nom de Zerhouni, des précieuses archives historiques héritées de son père sous le nom « le répertoire de l’érudit Mohamed Ben Abdeslam (El Klaloussi) Zerhouni ».

Ces archives qui se comptent par centaines se composent de photos, de différents documents historiques, de dahirs, de décisions, de correspondances, de dossiers et de prêches du vendredi, ainsi que d’autres documents reflétant le parcours scientifique et professionnel de leur propriétaire, poursuit le communiqué.

En plus d’être un miroir de la mémoire collective, locale et nationale, ces archives constitueront inévitablement une matière première pour les chercheurs intéressés par l’histoire de Tétouan en particulier et par celle du Maroc contemporain en général, a ajouté la même source. Mohamed Ben Abdeslam Zerhouni (1903-1990) était l’une des personnalités éminentes à Tétouan, a fait savoir Archives du Maroc, ajoutant que le défunt, qui était célèbre en tant qu’homme de lettres et prédicateur, a occupé plusieurs fonctions makhzéniennes et religieuses dans l’administration califale, notamment celles de secrétaire au grand vizirat et à la Haute Cour de la « Adlia » (justice, ndlr) makhzénienne et secrétaire général du ministre de la Adlia.

La réception par Archives du Maroc de ces documents qui marquent les grandes étapes qui émaillent le parcours de M. Zerhouni revient à la conscience de son fils de la nécessité de préserver le patrimoine archivistique national dans une institution chargée de protéger les archives marocaines, tant publiques que privées. Archives du Maroc a salué, dans son communiqué, la noble initiative de M. Abdelouahed El Klaloussi, exprimant son engagement à recenser, traiter et conserver ces archives dans les meilleures conditions ainsi qu’à y faciliter l’accès pour les chercheurs et tous les intéressés et à le mettre en valeur par les moyens usuels.

Related posts

*

*

Top