Les guides touristiques endurent l’arrêt du secteur

Entre incertitude et espoir..

Par: Maria MOUATADID – MAP

Depuis le déclenchement de la crise sanitaire, les visiteurs étrangers ont déserté la cité ocre, à l’instar d’autres villes, au grand dam des guides touristiques qui pâtissent de cette situation et s’interrogent sur l’avenir de l’industrie mise à rude épreuve par le coronavirus.

Cependant, à l’heure où la campagne de vaccination est sur les bons rails, la lumière au bout du tunnel commence à se profiler.

Le président de l’Association régionale des guides de tourisme de la région Marrakech-Safi, Abdessadik Qadimi, a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que l’activité touristique dans la cité ocre, qui se positionne aux côtés d’autres destinations touristiques de renommée internationale, est en arrêt total, ajoutant, dans ce sens, que les professionnels du secteur notamment les guides touristiques subissent toujours les effets de la pandémie.

La région de Marrakech-Safi demeure un pôle touristique et culturel du Royaume par excellence, a-t-il dit, soulignant que l’année 2020 n’a pas été une année facile pour les guides touristiques de la région, dont l’activité a été entièrement gelée.

Néanmoins, il existe des perspectives très positives de relance de l’activité touristique en 2021 notamment avec le lancement de la campagne de vaccination, a estimé le président de l’Association. « Le Maroc a toujours été un pays attractif et une destination incontournable aux yeux de nombreux touristes étrangers », a-t-il affirmé, saluant la mise en œuvre effective de la campagne de vaccination de masse contre la Covid-19.

Par ailleurs, M. Qadimi a mis l’accent sur l’impératif de rétablir la confiance dans le tourisme national, appelant, à cet égard, à la formation des guides de la région afin d’accueillir les voyageurs internationaux dans de nouvelles conditions sanitaires et ainsi booster la confiance des touristes.

L’AG de l’OMT, un nouveau départ pour le tourisme national

La récente visite à Marrakech du Secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), Zurab Pololikashvili, axée sur les préparatifs de la 24ème session de l’Assemblée Générale (AG) de l’OMT prévue en octobre prochain, a ravivé l’espoir des professionnels du secteur. Le responsable onusien n’a pas manqué d’affirmer lors de sa visite que cette AG sera historique et qu’aucun effort ne sera épargné pour en faire l’une des manifestations post-crise les plus réussies.

Ainsi, la ville ocre bénéficiera dans les mois à venir d’un énorme coup de publicité international, très sollicité en cette période spéciale par l’ensemble de l’écosystème du secteur, pour relancer l’activité touristique.

Pour M. Qadimi, la visite du SG de l’OMT au Royaume constitue un symbole universel qui donnera confiance au voyageur et en particulier aux Etats membres de l’OMT », relevant que la réalisation de cette AG dans des conditions pareilles sera un acte incontournable pour la relance du tourisme national.

Pour sa part, le Président de la Confédération Nationale du Tourisme (CNT), Abdellatif Kabbaj, a indiqué à la MAP que « nous avons passé toute une année de 2020 dans ce marasme du Covid 19″, notant que cette Assemblée devait marquer le départ d’une relance touristique internationale en commençant par le Maroc ».

Le président de la CRT a noté également que Marrakech, qui a abrité auparavant des événements d’envergure internationale « sera au rendez-vous » pour l’organisation de cet événement de grande taille.

Pour confirmer l’engagement du Royaume et de l’OMT quant à l’organisation de ladite AG, une lettre d’intention a été signée récemment par M. Pololikashvili et la ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, Nadia Fettah Alaoui. Une signature qui a coïncidé avec le démarrage des campagnes de vaccination à travers le monde, ce qui a donné un signal fort et un message d’espoir à la communauté touristique internationale et aux opérateurs touristiques marocains en particulier.

*

*

Top