Une édition à la mémoire de Touria Jabrane

Le Festival international du film d’auteur de Rabat passe au numérique

O.K

Face à la situation actuelle que connait le pays à cause de la Covid-19, les organisateurs du Festival international du film d’auteur de Rabat, prévu du 23 au 31 octobre 2020, ont finalement opté pour une organisation numérique de la 25ème édition.

«Nous avons préféré maintenir la 25ème édition du festival en optant pour la version digitale. Nous veillerons à assurer l’équipement technique et numérique pour réussir cet évènement et pour que le public puisse suivre les différentes activités du festival», indiquent les organisateurs de ce festival.

Cette édition est particulière, car elle sera marquée par un grand hommage à la défunte Touria Jabrane décédée en août dernier. En effet, c’était l’une des fondatrices de ce festival. «C’était une grande artiste qui a laissé derrière elle, une riche expérience artistique dans le domaine du théâtre, du cinéma et de la télévision», souligne la même source.

Outre cet hommage, cette édition mettra à l’honneur le cinéma canadien. «Les amateurs du septième art découvriront un cinéma connu pour sa marque d’industrie et de créativité qui reflète les particularités de ce pays». Le programme inclut également une compétition internationale consacrée aux courts-métrages. Elle sera présidée en effet par le réalisateur marocain Ahed Benssouda ainsi que par d’autres personnalités de la scène artistique. En parallèle de la compétition officielle du film, les organisateurs prévoient un atelier de l’écriture de scénario dirigé par le réalisateur américain Jerome Gary.

«Ce workshop sera destiné aux professionnels, étudiants, désireux d’écrire des scénarios et porteurs des projets de longs métrages», expliquent les organisateurs. Le Festival international du cinéma d’auteur de Rabat propose également trois séminaires dont les thématiques sont liées à la crise sanitaire. Le premier se déroulera sous le thème «L’avenir de l’industrie cinématographique à la lumière de la situation épidémiologique mondiale».

En ce qui concerne le deuxième, il sera placé sous le thème «L’avenir de l’observation cinématographique entre les salles obscures et le Home Cinéma». Tandis que le troisième portera sur le thème «Le droit d’auteur dans les nouveaux médias, le cas des œuvres cinématographiques».

Related posts

*

*

Top