300 journalistes du monde du tourisme à Marrakech

L’ouverture du congrès mondial de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Tourisme (FIJET) aura lieu dans quelques jours au Maroc. Organisé sous le haut patronage du Roi Mohammed VI, ce rendez-vous qui est à son 65e congrès mondial se tiendra à Marrakech, du 29 novembre au 3 décembre 2018.

Environ 300 journalistes représentant plusieurs supports et venant de différents pays à travers le monde sont attendus à cette manifestation grandiose à Marrakech, placée sous le thème «Tourisme et Culture – Quel(s) rapport(s) ? – Quel(s) avenir(s) ?».

Des activités, différentes et riches, sont au menu de ce congrès mondial. Outre la programmation officielle, deux grandes excursions sont prévues l’une dans les villes impériales de Fès-Meknès et  à l’autre, à Ouarzazate dans le Grand Sud du Maroc.

C’est qui a été annoncé lors d’une conférence de presse tenue récemment à Casablanca par Tijani Haddad et Najib Senhaji, respectivement présidents de la Fédération Internationale et l’Association Marocaine des Journalistes et Ecrivains du Tourisme (FIDJET-AMJET).

Pour Tijani Haddad, qui est également ancien ministre tunisien du tourisme, cette initiative aura un impact positif sur la destination du Maroc, en général, et la ville ocre, en particulier, à travers la contribution médiatique des journalistes participant au congrès, qui servira à promouvoir les potentialités du Royaume. L’association avait déjà organisé en 2016 la réunion au Maroc du bureau exécutif de la FIJET, qui a été suivie d’un voyage-presse dans les villes de Casablanca, Meknès, Marrakech, El Jadida, Chefchaouen, Tanger et le retour à Casablanca, avec la participation de plus de 120 journalistes. «Je crois que c’est un nouveau défi à réussir aussi bien pour la FIJET que pour l’AMJET», a déclaré Tijani qui a confirmé que tous les moyens sont déployés pour que l’événement atteigne ses objectifs principaux et pour que la Fédération internationale puisse concrétiser ses engagements.

Pour sa part, Najib Senhaji a fait savoir que toutes les mesures ont été prises pour garantir le succès de ce Congrès mondial au Maroc. «Ayant déjà organisé le 51e congrès de la FIJET, le Maroc est choisi une deuxième fois pour abriter son 65e congrès grâce aux attraits touristiques uniques et les infrastructures hôtelières de Marrakech ainsi que le programme prévu pour les congressistes», a confirmé Senhadji, président de l’AMJET-FIJET Maroc.

Si donc le choix du bureau exécutif de la Fédération internationale s’est porté sur le Maroc, c’est parce que le dossier de candidature présenté par l’AMJET-FIJET a réussi à mettre en valeur les infrastructures hôtelières offertes par le Maroc, les attraits touristiques légendaires de Marrakech et de sa région, ainsi que la programmation riche et variée concoctée pour les congressistes et les invités du grand pays de l’Atlas. C’est donc un nouveau défi  de réussir ce grand événement et c’est la raison pour laquelle, depuis l’annonce de l‘acceptation de la candidature du Maroc concurrencée par plus plusieurs pays européens, le bureau de l’AMJET-FIJET Maroc et tous ses membre n’ont ménagé aucun effort pour de ce grand congrès, un événement  de grande envergure qui sera marqué par la présence de grandes personnalités des secteurs du tourisme et de la culture à l’échelon mondial.

Rachid Lebchir

Related posts

*

*

Top