Accélération de la cadence des actions programmées

Le Conseil de la Région Rabat-Salé Kénitra adopte à l’unanimité 17 projets de conventions dont une fixe la contribution de la Région dans le projet du traitement des eaux usées des centres pénitentiaires de Larjate.

Le Conseil de la Région de Rabat-Salé-Kénitra, réuni lundi en sa session de mars 2018, sous la présidence d’Abdessamad Sekkal, président de la région et en présence du Wali de la région Mohamed Mhidia, a adopté à l’unanimité dix-sept projets de conventions dont une fixe le montant de la contribution du Conseil dans le projet de traitement des eaux usées des deux centres pénitentiaires de Larjate à Salé.

Aux termes de cette convention, conclue entre le Secrétariat d’Etat chargé de l’eau, la Wilaya, la Région, la Commune de Shoul et l’agence du Bassin hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia, le Conseil de la Région s’engage à verser une contribution de 400.000 DH, le reste (2.100.000 DH) étant pris en charge par l’Agence du Bassin hydraulique et les services du Secrétariat d’Etat chargé de l’eau.

D’autres conventions conclues avec le ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau visent à assurer le suivi des projets routiers classés et programmés dans le cadre de la réduction des disparités spatiales, la mise à niveau des pistes rurales dans la province de Kénitra, l’aménagement de la pénétrante de Kénitra ainsi qu’avec la Ligue marocaine de protection de l’enfance pour la réalisation d’un complexe social et éducatif et d’une unité de protection de l’enfance à Sidi Yahia Gharb.

Le Conseil a également adopté à l’unanimité une série d’autres projets de conventions passées avec le ministère de la santé, le ministère de l’enseignement supérieur, l’ONEEP, l’ANAPEC, la Chambre de commerce, d’industrie et des services, la direction générale des collectivités locales et l’agence régionale d’exécution des projets.

Présentant le bilan de l’action du Conseil de la Région Rabat-Salé-Kénitra, entre les sessions d’octobre 2017 et de mars 2018, le président du Conseil, Abdessamad Sekkal a rappelé que la Conseil avait focalisé son attention sur l’accélération de la cadence de réalisation des projets programmés en 2016 et 2017 et avant, l’amélioration du rythme de la réalisation du budget outre le renforcement des structures de l’administration et l’agence régionale d’exécution des projets.

L’action du Conseil portait également sur l’accélération de la mise en œuvre du programme de développement régional, le lancement du programme de formation continue, la réalisation des travaux du Bureau et des commissions permanentes, le suivi de l’action de l’agence régional d’exécution des projets, le domaine industriel régional Ain Jouhra et la coopération internationale décentralisée.Quelque 16 membres du Conseil de la Région de Rabat-Salé-Kénitra se sont absentés au cours de cette session.

Lors de la session d’octobre, le Conseil de la région de Rabat-Salé-Kénitra, rappelle-t-on,  avait approuvé à l’unanimité, le projet du budget et la programmation de l’excédent prévisionnel de 2018.

Les revenus de gestion de 2018 se sont élevés à 741 millions de DH, soit une augmentation de 131,7 MDH par rapport à 2017, dont les revenus ont atteint 609,302 MDH.

Cette augmentation est due essentiellement à la hausse prévue des recettes de la région en matière d’impôts sur les sociétés, sur les revenus et les taxes des contrats d’assurance.

 M’barek Tafsi

Related posts

*

*

Top