Accord de pêche Maroc-UE: Les gains portés à 52 millions d’euros

Le nouvel accord de pêche Maroc-UE est plus avantageux que celui que le précédent. C’est ce qui ressort en tout cas des déclarations de Aziz Akhannouch lors de la cérémonie de signature de l’accord, hier à Rabat.

Le nouvel accord rapportera désormais au Maroc près de 52 millions d’euros par an, contre 42 millions auparavant. L’enveloppe servira notamment à financer le plan Halieutis pour mettre à niveau le secteur de la pêche maritime. Par contre, pas de grands changements au niveau du nombre de bateaux autorisés à opérer dans les eaux marocaines.

Un total de 128 bateaux sont autorisés contre 126 auparavant. Cependant, la pêche de certains crustacés et mollusques est désormais interdite. Il s’agit de la crevette et du poulpe, deux espèces menacées, a souligné Akhannouch. De même, la Méditerranée a encore été écartée en raison de la rareté du poisson. Pour le ministre, le nouvel accord est plus équilibré, s’inscrivant dans une logique win-win.

D’autant qu’il balise le terrain aux autres partenariats avec l’UE, notamment le futur accord agricole. Cependant, le chemin est encore long. Cet accord devrait d’abord être adopté par le parlement européen et le parlement marocain.

Au-delà de l’aspect financier, la signature de cet accord marque une avancée substantielle du Maroc sur le plan politique dans la mesure où il inclut le Sahara. En effet, le nouveau texte fait explicitement référence au Sahara, contrairement à l’accord initial.

H.B.

Related posts

*

*

Top