Amrabat rejoint El Ahmadi en Arabie saoudite

Annoncé en Turquie, Noredin Amrabat a finalement fait le choix de l’Arabie saoudite. Et ça ne fait pas plaisir à une grande partie des Marocains, notamment les fans des Lions de l’Atlas qui veulent voir nos professionnels marocains rester en Europe, fief des grandes stars du football mondial.

Le passage de NordinAmrabat en Arabie saoudite est officiel. Né dans une famille originaire du Rif à Naarden aux Pays-Bas et ayant commencé à jouer au foot dès son enfance au grand club d’Ajax Amsterdam, Amrabat est aujourd’hui l’un des joueurs phares de l’équipe nationale. Il est doté d’un tempérament de feu ainsi que d’une rage de vaincre. Il reste fort d’un parcours qui en ferait rêver plus d’un. Mais, tout simplement, il veut, parait-il, achever sa carrière dans les championnats du Golfe à l’instar de certaines stars mondiales telles que le Brésilien Rivelino et tant d’autres dont Feu Abdellatif Beggar du Raja Casablanca, l’un des premiers joueurs marocains ayant évolué en Arabie Saoudite en compagnie de son coéquipier, Feu Mustapha Choukri alias Petchou…

Pressenti ces derniers jours au Championnat turc pour évoluer aux côtés de certains titulaires de l’équipe nationale tels Younes Belhanda de Galatasaray ou Marouane Da Costa d’Istanbul Başakşehir Futbol Kulübü pour ne citer que ceux là, c’est finalement en Arabie saoudite que Nordin Amrabat se rendra, à l’âge de 31 ans pour porter le maillot du club Al Nassr.

C’est lui qui l’a annoncé sur les réseaux sociaux : «Heureux et excité à l’idée de cette aventure». «Impatient de rencontrer les incroyables fans d’Al Nassr».

Bismillah»…, écrit Amrabat sur Instagram à propos de sa nouvelle destination au grand pays du Golfe.

Même chose pour le club saoudien qui a également partagé avec ses fans une vidéo annonçant l’arrivée prochaine du joueur marocain. Jusqu’alors sous contrat avec le Watford Football club en Angleterre, Amrabat a signé avec le club saoudien pour une durée de trois ans, jusqu’au 30 juin 2021. Il rejoindra en Arabie saoudite son compatriote et coéquipier au sein des Lions de l’Atlas, Karim El Ahmadi, qui vient de signer pour sa part avec le club saoudien Al Ittihad.

Héros aux yeux des Marocains, notamment depuis son passage remarqué en Coupe du monde, Amrabat semble pourtant avoir déçu une partie de son public, qui regrette son choix. «C’est probablement la pire décision de votre carrière «Amrabat, vous étiez génial» ou encore «Surtout pas Alnassr…», ponctuent les commentaires, ici et ailleurs…

«Les Marocains dont les véritables fins connaisseurs du football ne souhaitent pas que leurs joueurs aillent jouer en Arabie saoudite ou dans n’importe quel pays du Golfe. Nous voulons qu’ils jouent en Europe, encore et toujours. On est profondément triste car Nordin Amrabat quitte l’Europe. Avec tous nos respects pour votre nouvel club… mais votre nom, votre talent et vos capacités sont beaucoup mieux… En tout cas, on vous souhaite plein succès…», disent la majorité des amoureux d’Amrabat et des Lions de l’Atlas…

Tous ces commentaires sont sincères et véritables car aussi bien Amrabat qu’El Ahmadi n’ont de place que dans les stades européens, là où ils ont grandi, là où ils se sont formés et se sont retrouvés pour devenir des grands joueurs, tant dans leurs clubs respectifs qu’au sein des Lions de l’Atlas qui venaient de quitter le Mondial 2018 avec les honneurs. Amrabat et El Ahmadi faisaient partie d’une belle ossature du Onze national ayant marqué les esprits au rendez-vous planétaire de Russie méritant au moins la qualification au second tour sans Dame Chance qui nous a tourné le dos dans le premier match face à l’Iran suite à un but contre son camp de Bouhaddouz dans les arrêts de jeu. La suite, tout le monde la connait, l’arbitrage scandaleux a privé le Maroc d’une victoire amplement méritée face au Portugal qui s’est imposé sur un but inexistant de Ronaldo. Même chose dans le troisième match achevé sur un nul au goût de la victoire contre l’Espagne (2-2).

Le Mondial n’est donc plus qu’un passé à oublier pour les Lions appelés à continuer sur leur lancée afin de réussir les prochaines échéances dont… le Mondial 2022 au Qatar. Et quoi qu’il en soit, on ne peut que respecter le choix de nos joueurs auxquels on souhaite une bonne continuation dans le championnat saoudien afin de garder leur top niveau et rempiler leur engagement avec les Lions…

Rachid Lebchir

One Comment;

  1. Beau Benal a dit:

    les petrollars ne te merite pas tu veau mieu que ces traitres tu devrai rester en Europe pour bien rester conecter avec le foot
    bonne chance

Top