Au temps de coronavirus: De la solidarité au sein de l’UE…

Suite à la saturation des unités hospitalières notamment en France et en Italie, un grand nombre de patients atteints de coronavirus sont transférés depuis la semaine dernière en Allemagne, qui compte jusqu’à ce jour 60.659 cas confirmés et 482 morts.

C’est l’armée allemande qui s’occupe de ces transferts par hélicoptère pour permettre de gagner du temps et d’admettre en soins intensifs les cas critiques, au lieu d’attendre jusqu’à la libération d’un lit ou d’un appareil. Les hôpitaux dans de nombreux pays européens sont dépassés (France, Italie, Espagne).

D’aucuns racontent que la priorité est donnée dans ces pays aux jeunes, alors que les personnes âgées doivent attendre. Ils sont les derniers à être servis.

Ce geste humanitaire de transferts des patients d’un pays à l’autre illustre en effet l’élan de solidarité, qui prévaut actuellement en Europe et qui avait toujours permis au vieux continent de remonter la pente après toutes les crises qu’il connait (catastrophes naturelles, guerres).

Ailleurs, il semble que de telles crises comme celle du nouveau Coronavirus tendent plutôt à exacerber les divisions entre les pays (arabes, africains) au lieu de les unir contre le même ennemi.

C’est l’occasion même pour certains pays chauvins de se réjouir de voir leurs  voisins compter plus de victimes qu’eux.

M’Barek Tafsi

*

*

Top