Ballon d’or: Lionel Messi en route vers un 6 e sacre

Plus que quelques jours avant de connaitre le nom du Ballon d’Or 2019. L’heureux lauréat sera officiellement connu ce lundi, et d’après plusieurs médias espagnols, c’est Lionel Messi qui va soulever le trophée tant convoité. Une délégation de France Football s’est rendu à Barcelone en début de semaine pour interviewer l’Argentin, et prendre des clichés de son 6ème Ballon d’Or, rapporte plusieurs médias espagnols.

La grande préoccupation de France Football est maintenant de convaincre Cristiano Ronaldo d’assister à la cérémonie. Le Portugais est coutumier du fait, et a déjà manqué plusieurs remises de trophées lorsqu’il n’était pas vainqueur.

700 matches, une légende: pour son 700e match au Barça, Lionel Messi a qualifié son équipe pour les 8es de finale de la Ligue des champions en signant un nouveau récital contre Dortmund mercredi (3-1), à moins d’une semaine de la remise du Ballon d’Or.

L’Argentin a frappé fort: aux côtés de Luis Suarez, qui a ouvert le score (29e), et d’Antoine Griezmann, qui a scellé la victoire (67e), il a été le héros de la soirée en marquant (33e) contre un Borussia dépassé. A la clé pour son équipe, la première place du groupe.

La soirée avait tout pour être la sienne: à quelques jours de son potentiel sixième Ballon d’Or, pour lequel il figure parmi les grands favoris, son 700e match avec le FC Barcelone (2e plus gros total au Barça, derrière les 767 matches du néo-retraité Xavi) lui avait déjà offert une ovation de la part du Camp Nou à l’annonce des équipes, avant le coup d’envoi.

Puis une deuxième, après son but, et une troisième, la plus tonitruante, après sa passe décisive à Griezmann (67e).

Sa partition a été complète: sa première franche occasion, sur un coup franc idéalement placé à l’entrée de la surface (9e), a fait courir un frisson dans le stade tant la «Pulga» (la Puce) a été chirurgicale sur coups de pieds arrêtés au mois de novembre (2 coups francs et 2 penalties transformés, et 1 passe décisive sur coup franc). Mais sa frappe a été contrée par le rideau jaune du Borussia.

Puis Messi a multiplié les situations de danger, offrant un but annulé pour hors-jeu à Suarez (22e) après un joli une-deux, alertant le portier du BVB Roman Bürki (31e), ou s’offrant une incursion dangereuse dans la surface allemande (50e), finalement sanctionnée par un carton jaune pour simulation.

«Avec Messi, tout est possible»

Il a même régalé le public avec des gestes de classe, profitant des cadeaux de la défense jaune, comme cet enchaînement technique à la 69e. Et son deuxième coup franc, complètement excentré sur la droite du terrain, s’est écrasé sur la barre transversale de Bürki (72e).

«Messi a été terriblement dangereux à chaque minute du match, c’est le meilleur joueur que j’ai jamais vu», a même admis le défenseur allemand du BVB Matts Hummels. «Sur Leo, il n’y a rien à dire, il a été incroyable», a soufflé son coach Valverde après le match.

L’Argentin, qui a fêté sa 141e apparition en C1, s’est aussi accaparé un nouveau record: il a désormais inscrit au moins un but contre 34 équipes différentes en Ligue des champions.

Il a surtout donné de l’air à son entraîneur Ernesto Valverde, vivement critiqué pour la pauvreté du jeu pratiqué par les Catalans… qui ont signé leur meilleur match depuis un mois mercredi soir, au meilleur des moments.

Related posts

*

*

Top