Bourse: Casablanca se rattrape en Avril

Après un premier trimestre 2017 globalement négatif, le marché Actions parvient à se ressaisir et clôture le quatrième mois de l’année en cours sur un net rebond. Cet état de fait matérialise le léger regain d’espoir des investisseurs après plusieurs semaines d’atonie.

Au cours du mois d’avril de l’année en cours, le marché actions a été impacté par la confrontation de plusieurs événements. Ces évènements notamment l’aboutissement, tant attendu, des négociations pour la formation du gouvernement sous l’égide du nouveau premier ministre Saad-Eddine El Othmani, la reconduction de la notation de la dette long terme du Maroc à BBB- avec des perspectives stables par l’agence Standard &Poor’s et, la perspective d’une production céréalière record au titre de la campagne agricole 2016-2017 de 102 millions de quintaux, en hausse de 203% par rapport à la campagne précédente. Au niveau des entreprises cotés, l’évolution du marché bousier a été influencée par l’annonce de l’état d’avancement du Plan Génération Cash (PGC) du Groupe Addoha faisant état de réalisations en ligne avec les objectifs avec, notamment  un désendettement net de 360 millions de DH à 3,50 milliards de DH et la publication des réalisations financières du Crédit Du Maroc au titre du premier trimestre 2017 faisait état d’une hausse de 1% du produit net bancaire à près de 549 millions de DH.

Dans ce sillage, le MASI affiche une performance mensuelle de 2,27% à 11 637,93 points tandis que le MADEX enregistre une croissance de 2,44% à 9 489,91points.Le redressement de la Bourse casablancaise durant ce quatrième mois de l’année 2017, trouve son origine, notamment, dans les gains amassés par la quasi-totalité des grandes capitalisations, à l’image de Addoha (+10%), Cosumar (+8,33%), BCP (+4,46%), Marsa Maroc (+2,41%) et Attijariwafa Bank (+2,25%). Toutefois, force est de constater que, sur les 75 sociétés cotées, 22 sont allées à l’encontre du mouvement haussier du marché en clôturant, le mois d’avril 2017, sur des pertes allant de 0,08% à 16,41%. A noter que dans ce panel, figure le titre Ciments du Maroc (-2,29%).

Pour sa part, la valorisation globale du marché se situe à 586,6 milliards de DH en enrichissement de plus de 12 milliards de DH comparativement au mois de mars 2017, soit un net rebond mensuel de 2,10%. De son côté, le Volume Quotidien Moyen de la bourse de Casablanca s’élève à 104,2 millions de DH contre 127,2 millions de DH en mars 2017.

Pour le mois de mai 2017, les analystes de Crédit du Maroc Capital estime que la place boursière casablancaise devrait poursuivre sa tendance haussière motivée, notamment, par l’amélioration des indicateurs macroéconomiques nationaux et la poursuite de la baisse tendancielle des billets de trésorerie.

Kaoutar Khennach

Related posts

*

*

Top