Brico Smart : un nouvel entrant low-cost dans le bricolage

Brico Smart spécialiste dans la distribution et le commerce de matériaux de construction, avec en plus des articles de décoration et bricolage fait son entrée sur le marché. Au côté de Bricoma et Monsieur Bricolage, Brico Smart va tenter de se faire une place en introduisant un nouveau concept de distribution à Casablanca.

L’enseigne a été fondée par Anas El Berdai, qui est en aussi directeur Général de cette dernière, et est affiliée au groupe marocain spécialisé dans l’importation-exportation de tout matériel de bricolage nommé, GROMAB.

Le premier magasin de l’enseigne a ouvert ses portes en février 2017 sur le boulevard de La Résistance à Casablanca. Il est destiné aux professionnels du bâtiment et de la construction ainsi qu’aux particuliers. Le management explique que l’idée est de faire évoluer le merchandising dans un esprit show-room afin de promouvoir les produits des partenaires. Le choix s’est porté sur le bricolage grâce au segment en forte évolution qui n’est plus réservé aux professionnels et aux connaisseurs, mais attire de plus en plus les particuliers et est convoité par le grand public, toutes catégories confondues. Le directeur de Brico Smart explique quant à lui, que le modèle de l’enseigne consiste en une chaîne de petits magasins de bricolage de petites surfaces implantés dans les zones d’habitation.

Le nouveau concept repose sur des showrooms avec des surfaces qui ne dépassent pas les 500². «L’idée est de se positionner dans les grands quartiers résidentiels en jouant la carte de la proximité», précise le management.

Brico Smart propose aussi un service de proximité 7/7 jours pour les clients qui ne désire pas se déplacer plus loin. L’offre variée inclue des produits locaux mais aussi importés, sans oublier le bon rapport qualité/prix.

Le smart discount est la valeur ajoutée du nouveau concept de Brico Smart. «Nous nous engageons dans une démarche discount qui consiste à proposer des produits économiques mais aussi de grandes marques, sans que le prix augmente et sans que le positionnement prix généralement perçu pour les magasins hard discount change. C’est une montée de gamme mais toujours avec l’esprit lowcost», précise Anas El Berdai.

L’offre de Brico Smart est constituée d’une large gamme de produits qui comporte des articles de bricolage, outillage, quincaillerie, plomberie, sanitaire, électricité-luminaires, peinture et décoration, cuisine, dressing, produits d’entretien. Il faut préciser que 50% des produits sont importés, essentiellement de l’Asie et l’Europe, plus exactement l’Allemagne, l’Espagne, le Portugal, l’Italie, la Turquie, la Chine… Ceci dit, parmi les fournisseurs de Brico Smart figurent des marques de référence telles que Jacob Delafon, Bosch, Chaffoteaux, Facop, Sader-Bostik et Ingelec.

La clientèle visée est mixte. Elle inclue les commerçants, artisans des métiers de la constructions, métiers connexes au domaine de la construction et la décoration ainsi qu’aux particuliers. Le concept de supermarché vient promouvoir la culture du bricolage et de la décoration auprès des ménages.

En ce qui concerne les catégories sociales, l’entreprise vise différentes catégories avec différents budgets. Il y a même une formule haut de gamme dédiée aux plus fortunés. «Il s’agit de produits de consommation d’achats réfléchis et de spécialités», confie le dirigeant.

Pour son démarrage l’entreprise vise un millier de clients par mois pour un montant d’achat moyen de 700 dirhams. Elle ambitionne d’ouvrir au moins 5 nouveaux magasins afin d’étoffer le réseau avec une chaine de magasins de proximité à Casablanca, Fès, Tanger, Agadir, Oujda. Toutefois, «la possibilité de la franchise n’est pas exclue de notre projet de développement cela dépendra de l’évolution du marché et de la clientèle», souligne le directeur général.

Soumayya Douieb

Chiffre

150 millions de dirhams

C’est le montant de l’investissement mobilisé  pour le nouvel hôtel 5* à Agadir réalisé par le groupe Dounia Hôtel de Abdelhadi Alami. L’établissement porte le nom de Khalij Agadir, en référence à la baie d’Agadir qui est classée parmi les quatre meilleures au niveau mondial. Abdelhadi Alami compte insuffler une nouvelle dynamique au tourisme balnéaire haut de gamme dans la région qui s’est noyé dans les formules all inclusive. L’hôtel s’étend sur 2 hectares et est construit sous forme de riad comprenant 100 suites avec jacuzzis et peut accueillir entre 250 et 300 touristes. C’est la première fois qu’un concept Boutique Hôtel ouvre ses portes à Agadir avec des espaces d’animations qui comprennent pas moins de  11 points de vente. L’établissement a ouvert ses portes ce 8 août.

DIXIT

«Hormis l’Afrique du sud, l’Île Maurice et les Emirats-Arabes unis, le Maroc sera le seul pays du continent et du monde arabe à mettre en place Le dispositif des mesures d’incitation fiscale qui va tripler les investissements étrangers en un an. Il permettra le remboursement de certaines dépenses des investisseurs cinématographiques étrangers à hauteur de 20% basé sur la même nomenclature que celle pour la production nationale. Il couvrira la plupart des dépenses occasionnées pendant un tournage de film», Sarim Fassi Fihri – Directeur Général du centre cinématographique marocain (CCM ).

Who’s Who

Othmane El Ferdaous, secrétaire d’Etat chargé de l’Investissement

Très présent sur les réseaux sociaux, il a lancé un appel à idées sur sa page Facebook pour la réforme approfondie de la charte de l’investissement qui date de 1995. Sur son profil LinkedIn, El Ferdaous donne quelques détails sur la réforme de la charte de l’investissement et réitère l’appel idées qu’il faut déposer avant le 14 août sur LinkedIn avec le hashtag #fikrainvest. Les premiers pas en politique d’Al Ferdaous se font à 38 ans avec son entrée au gouvernement le 5 avril 2017. Décrit très souvent comme un homme affable, sociable et surtout passionné, le nouvel élu est diplômé en finance de l’école française Audencia Nantes.Il a effectué un passage comme consultant à PricewaterhouseCoopers, puis a intégré l’École de journalisme de Sciences Po Pari avant de rejoindre Mena Media Consulting au Maroc et de fonder Europa Conseil en 2016. Il s’est fait connaître par la revue de presse OEF (ses initiales) qu’il envoyait depuis 2003, chaque semaine à 5.000 personnes, puis chaque quinzaine.

Related posts

*

*

Top