A vrai dire articles

L’agression bat son plein dans le Souss!

L’agression bat son plein dans le Souss!

On vient d’apprendre qu’une attaque sordide vient de se produire du côté de la polyclinique d’Agadir. La victime dont quatre malfaiteurs ont cambriolé plus de 15 000 dhs, en plein jour et…mordu à moitié son oreille droite, fait actuellement le tour des réseaux sociaux. Tant d’actes identiques éclatent dans les divers quartiers aussi bien «luxueux»

Les errements de la région Drâa Tafilalet!

La canicule monte d’un cran, en cette période estivale dans la région du sud-est marocain qu’est le Drâa Tafilalet. Pas uniquement en météo, mais également au sein du conseil régional où le torchon brûle entre des antagonistes. L’étau se resserre progressivement autour du chef de file qui se tortille dans de beaux draps. Sans aucun

Les fontaines d’Agadir!

Agadir, la première station balnéaire du royaume et l’une des plus belles baies du monde, n’arrive toujours pas à soigner son image de marque. Ses entrées, aussi bien au sud qu’au nord, semblent quelconques et passent pour un simple faubourg de transition, sans aucune recherche novatrice singulière. Quand on descend du côté de la citadelle,

Focus sur l’AI dans le Souss

Le plan régional de l’accélération industrielle (AI), qui constitue l’un des instruments fondateurs de la propulsion économique de la région du Souss-Massa fut, est au cœur du débat de toutes les composantes de la chambre de commerce, de l’industrie et de services d’Agadir (CCIS), depuis quelques jours. Cette ébauche d’envergure paraphée, sous l’égide du Souverain,

L’examen crucial des accords de pêche!

Juste après l’expiration des accords halieutiques et agricoles, samedi 14 juillet à minuit, les autorités marocaines et européennes ont repris les derniers rounds de négociation, après la première manche du 28 avril écoulé. La flotte de l’Europe, en particulier ibérique, a largué les amarres et attendu la conclusion des pourparlers entre les deux parties, ce

Les grands enjeux d’Agadir!

«On ne change son compagnon que par pire que lui !», dit l’adage populaire de chez nous. Ce dicton conviendrait, peut-être, au sort de la cité d’Agadir qui boitille, en ces moments, à propos de la gestion des affaires publiques. Lors du mandat précédent, on reprochait au maire de la ville qu’on surnommait de son

La commune d’Agadir sur la sellette!

La commune territoriale d’Agadir vient d’adopter, lors de la session de juillet, la liste de plus de quarante noms de villes palestiniennes que porteront les rues du fameux quartier Al Qods de la capitale du Souss. Une décision communale qui a, Ipso facto, provoqué un large tollé parmi la société civile locale, toutes sensibilités politiques

Malheur des travailleurs agricoles!

Il est bien évident que la capitale du Souss renferme également, dans ses environs, une forte activité agricole, notamment l’exportation des agrumes, primeurs et légumes, avec une importante utilisation des technologies les plus sophistiquées dans le domaine. Sur des étendues vastes, des opérateurs économiques aussi bien nationaux qu’étrangers impriment à la région un énorme travail,

Top