A vrai dire articles

Les visées de nomination

Les visées de nomination

Il y a juste quelques temps, le Souverain a procédé à la nomination d’un parterre de nouveaux Walis dont le serment prêté mettrait du punch dans la mission assignée. Laquelle besogne laborieuse et délicate, s’avère décisive pour revigorer certaines grandes villes, ramollies par de gestions mièvres et redresser la crinière du cheval, en trot renâclé.

Les perspectives d’une métropole

Saoudi El Amalki A l’heure où le chef-lieu de la région Souss Massa est soumis à une régénération somptueuse, sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi,c’est en fait tout une nouvelle mentalité qui devrait se mettre en place pour combler le vœu ardent  du Souverain. Agadir n’a plus droit à l’erreur, depuis qu’elle est majestueusement

Dépollution et environnement

Saoudi El Amalki La charte nationale de l’environnement qui rallie la dynamique universelle sur l’acte écologique constitue une obligation pour toute la société marocaine. La promulgation de la loi de préservation de l’environnement en est pareillement une illustration claire et forte de ce volontarisme affiché dans les sphères décisionnelles des institutions suprêmes de l’Etat. Une

Repenser le tourisme dans le Souss

Saoudi El Amalki L’an 2024, serait-il de bon augure pour la station balnéaire d’Agadir ? Rien de fort bien rassurant ne se pointe à l’horizon, à se fier aux prévisions révélatrices déjà de revers, à plus d’un titre. Les prémices d’une réelle floraison touristique ne se dérobent pas et s’annoncent des ans auparavant. Serait-on en

La nostalgie de la terre

Dans l’œuvre poétique «les géorgiques», Virgile préconisait, il y avait plus de 2000 ans, le labeur champêtre et la béatitude de la nature. Le pédagogue grecque s’est alors attelé à tisser sa pensée antique autour de la flore bucolique à laquelle il dédia son ouvrage. Depuis, le retour à la terre, havre de sérénité et

Fortifier l’acte parlementaire

Saoudi El Amalki De quelle levure notre pays sera-t-il levé, en cette année de 2024 ? Il ne fait pas de doute que le levain dont il se sert pour relever un tas de défis, devra être efficient. Le déficit hydrique auquel le Souverain fait face en Personne, en compagnie de la cellule de crise interdépartementale

Un Maroc possible

Saoudi El Amalki Notre pays aspire, à tout prix, à vivre un nouveau modèle de vie. Il en donne résolument le signe clair, par la plus Haute Autorité, dans la synergie de toutes ses composantes. On ne veut plus de l’ancien modèle puisqu’il a accusé, des limites et surtout des déficits. Antonio Gramsci, le fameux

Drâa Tafilalet marginalisée

Saoudi El Amalki Dans une précédente livraison pour la chronique quotidienne, l’accent fut mis sur l’insuffisance ou l’absence des infrastructures de base à la région de Drâa Tafilalet. On s’est spécialement focalisé sur la connexion routière et ferroviaire qui se fait rare ou encore d’exclue carrément, notamment à l’intervalle Marrakech et Ouarzazate où le tunnel

Top