Arts & culture articles

«Notre espace est ouvert à tous les fans de la création»

«Notre espace est ouvert à tous les fans de la création»

A l’occasion de la Fête du Trône, la Galerie la Kasbah d’Essaouira abrite du samedi 30 juillet au 25 août 2016 les œuvres plastiques de Philippe Veyrier et Abdellah Oulamine, deux artistes singuliers au Maroc comme à l’étranger. Cette exposition-hommage est dédiée au parcours créatif de l’artiste Brahim Mountir (né à Tidzi, au pied de la

230.000 festivaliers célèbrent la musique à El Jadida

Le week-end dernier, le festival Jawhara a drainé une pléthore de festivaliers et de mélomanes. Cette édition, comme les précédentes a tenu toutes ses promesses en créant une atmosphère électrique rimant avec la saison estivale. Depuis vendredi, une dynamique remarquable s’est emparée des boulevards et artères de la ville. Les mélomanes s’impatientaient, attendant vivement d’accueillir

Faudel: je suis venu chanter à El Jadida par amour pour le public

Faudel est l’une des jeunes figures emblématiques qui ont fasciné les amoureux de la musique du rai pendant des années. Le chanteur était, certes, absent des projecteurs ces dernières années mais sa réputation reste la même. Le festival international Jawhara l’a invité pour se produire sur la grande scène d’El Jadida. L’occasion de renouer le lien

El Jadida sous le charme des rythmes de Jawhara

Il est 19h. Le bal de la 6e édition du festival Jawhara a été donné par une belle parade ayant débuté à la porte de l’association cité portugaise dans l’ancienne médina d’El Jadida. Les groupes musicaux aux couleurs variées ont investi les grandes artères et les principaux boulevards de la ville dans une atmosphère estivale

«La passion d’Abdelkébir pour l’écriture est restée vivante jusqu’à ses derniers jours»

Mona Martensson est la première épouse du penseur et sociologue Marocain Abdelkébir Khatibi. Elle est sociologue et a fait beaucoup de travaux de recherche conjointement avec Khatibi avant de quitter le Maroc vers la Suède, son pays natal. Khatibi, lui voulait rester au Maroc. Mona Martensson est actuellement chercheuse au département de sociologie à l’université

Top