Autrement dit  articles

Préoccupations

Préoccupations

Une des questions qui préoccupent les esprits à l’approche des échéances électorales du 7 octobre 2016 peut trouver sa formulation dans l’interrogation suivante : que peut-on attendre des élections prochaines ? «Rien» pour les nihilistes qui nient tout acquis dans la lutte démocratique. Ceux là attendent que leur «volonté de néant» puisse trouver les conditions objectives et subjectives

Accréditation !

Que de questions ? A l’approche des échéances législatives les interpellations fusent de toute part, à commencer par les proches. Les partis politiques aussi bien de la majorité gouvernementale que de l’opposition parlementaire sont l’objet d’appréciations qui terminent un pronostic sur leur probable classement électoral. Les responsables politiques sont décrits et leur image publique interfère sur

Continuité

Entre une génération nostalgique de son «vrai idéal» passé qui s’interroge et une autre qui tire sur tout ce qui bouge à l’ombre des réseaux sociaux, le fair play se dissipe dans l’arène politique. La circonstance, en relation avec les échéances électorales prochaines, montre que certaines évidences doivent être répétées dans le respect de la constitution

Ta7akkoum

La lutte pour la démocratie ne cesse de prendre des aspects qui se renouvellent toujours en fonction de la conjoncture, en fonction du pays et de la société qui s’y développe. Dans notre pays, comme ailleurs, la lutte est quotidienne, de tous les instants.Elle nécessite la considération,d’une part de l’équilibre dynamique résultant de l’interpénétration entre

Chaud !

En ce début de juillet, les événements se bousculent, se succèdent et ne se ressemblent pas. L’attentat de Nice, en France, où des innocents ont subi une attaque au camion faisant des victimes parmi lesquelles quatre de nos compatriotes, entre dix huit nationalités attristées. D’autres agressions attentatoires à la vie humaine ont été menées depuis

Manipulation

Dans notre beau pays, en période préélectorale et post-ramadanienne, la chaleur estivale aidant, tout est utilisé pour que le gouvernement exerce sa fonction paradoxale d’opposition. Une opposition à une propagande tout azimut pour faire déprécier toute action menée sous son égide. Par quelle ordure, l’opinion publique s’est enflammée, et pour quelle cause? Comme en boxe, dans

Exit

La recomposition de la carte géopolitique de la planète continue. Cette fois c’est l’Europe qui en est l’objet avec la sortie du Royaume Uni de l‘Union Européenne. Si ailleurs, c’est par la guerre que les frontières ont tendance à s’effacer, le Brexit est issu d’un vote démocratique. Avec ce désordre, le Royaume Uni a perdu

(Dazibao)

Au moment où la justice économique et la justice sociale sont retardées dans leur mise en œuvre par les choix politiques des uns, la justice climatique est venue mobiliser pour «un partage des technologies et d’un renforcement des capacités suffisants, prévisibles, garantis et accessibles (…) afin de créer les conditions nécessaires et d’apporter un soutien

Top