Livres articles

Vient de paraitre

Vient de paraitre

L’histoire de la Mosquée de Paris est devenue une affaire d’appréciations diverses, de controverses, et parfois d’enjeux politiques, jusqu’à nier les origines historiques de l’édifice, enjeux souvent révélés dans des récits qui ne concordent ni avec le contenu des archives ni avec la réalité historique. La Société des Habous et des Lieux Saints, qui fut

Le livre et le cinéma

Quel est le personnage romanesque qui a marqué vos lectures? Je serais incapable de privilégier un seul personnage par rapport à tous les autres qui, chacun à sa manière, m’ont bouleversé et m’ont aidé à découvrir et à appréhender le monde, comme les héros de la trilogie de Najib Mahfoud, ceux de «Vie et destin»

Siel…mon livre ! : Le feu sacré de régis Debray

«Que deviendrions-nous sans le secours de ce qui n’existe pas» Paul Valéry Le fait religieux est un paradigme constitutif de la pensée contemporaine. Il est à distinguer ici de la religion comme dimension de l’être, comme pratique sociale inhérente à l’évolution de la perception que se fait l’homme de son rapport au monde. Le fait

Dans «Cintra», Hassan Aourid explore la mémoire collective du Maroc pluriel

Le roman « Cintra » de l’écrivain marocain, Hassan Aourid, paru en mars 2016 et présenté mercredi soir au Musée du patrimoine judéo-marocain de Casablanca, n’est autre que la consécration d’un voyage créatif dans la mémoire collective d’un Maroc pluriel. Ce roman (285 pages) constitue une compilation des événements, des lieux et des personnages ayant marqué de

Mémoires d’Aherdan: Confessions d’un homme libre

S’il y a un personnage de l’espace public qui, sur sa carte de visite, peut se contenter de son seul nom, sans autre qualificatif, c’est bien Aherdan. J’écris cela spontanément avant de ne lire dans la préface d’Hubert Vedrine, l’homme d’Etat français et ami du Maroc, quelque chose qui va dans le même sens : «Aherdan ! dit-il,

«Éclats de murmures» de Muriel Augry-Merlino, de l’exigence de l’écriture poétique

La poésie de Muriel Augry-Merlino creuse dans le chaos un tunnel à la recherche d’une lueur, d’une essence humaine. A vrai dire, sa technique d’écriture est une espèce d’archéologie du sens. En effet, la poésie de Muriel est délicate, voire exigeante : l’écriture met les mots sur les maux. Une écriture qui pense mais saignante, errante, non

Top