Livres articles

Le Prix Goncourt 2016 attribué à Leïla Slimani pour «Chanson douce»

Le Prix Goncourt 2016 attribué à Leïla Slimani pour «Chanson douce»

Le Prix Goncourt, Prix littéraires des plus convoités de la littérature francophone, a été attribué jeudi à la romancière franco-marocaine Leïla Slimani, pour son roman «Chanson douce» ayant pour thème un infanticide, a annoncé le jury. A 35 ans, la jeune femme faisait déjà figure de favorite auprès des journalistes et des libraires. Avec ce

Le livre marocain à l’honneur à Paris

Dans le cadre de la préparation de la participation du Maroc comme pays invité d’honneur au Salon International du Livre de Paris qui se tiendra du 24 au 27 mars 2017, un point de presse a été organisé le mercredi 7 septembre, au siège de la Wilaya de la région de Casablanca-Settat, avec la présence

L’histoire d’une déchéance ou d’une rédemption?

Le Job de Réda Dalil Le premier roman, dit-on, n’est pas toujours le bon. Le romancier en herbe tâtonne et tergiverse; il façonne au gré de ses expérimentations un style qui n’est pas (définitivement) le sien. Les exemples dans l’histoire du roman sont légion et les grands sont du nombre. Pourtant, en matière d’art, il n’y

«Entre cinéma et journalisme» de Hassan Naraiss

Voici un opus dont on peut dire sans ciller le moins du monde et sans grossir le trait qu’il comble un vide. Celui du récit, personnel et objectif à la fois, dont le sujet est axé sur l’univers du cinéma au Maroc. Le septième art en tant qu’activité bien sûr, mais aussi ce qui l’entoure,

Leçon de choses

«Apparemment tout change sauf cette ambigüité» A.L «Lecteur paresseux, s’abstenir» ! Voilà bien  un avertissement à adresser aux lecteurs  et à mettre en exergue des deux nouveaux ouvrages du professeur Abdallah Laroui : «Le nationalisme marocain» et «Istibana». Les deux livres non seulement prolongent un projet historique et philosophie qui a déjà fait ses preuves mais s’inscrivent

Consécration de l’effervescence de la jeune littérature marocaine

Pour sa 38e édition, qui se tiendra du 23 au 27 mars 2017, le Salon du livre de Paris accueillera pour la première fois le Maroc, qui succédera à la Corée en tant qu’invité d’honneur. Le Royaume présentera la richesse de la production marocaine en langue française, un joli coup de projecteur pour l’offre éditoriale. En effet, le

«Aith Waryaghar, une tribu du Rif marocain»

Intitulé, «AithWaryaghar, une tribu du Rif marocain : Etude ethnographique et historique», la deuxième partie du grand livre du spécialiste de la vie rifaine Amazighe, David Montgomery Hart, se poursuit dans la description de l’organisation sociale et politique des populations rifaines. Si la première partie du livre constitue une étude ethnographique menée sur les Amazighs ainsi

Top