Christoph Terhechte, nouveau directeur artistique du FIFM

C’est officiel !  La 17e édition du Festival International du Film de Marrakech (FIFM) se tiendra cette année du 30 novembre au 8 décembre 2018. C’est que vient d’annoncer la Fondation du Festival International du Film de Marrakech dans un communiqué de presse après avoir  tenu son Conseil d’Administration et son Assemblée Générale Ordinaire le vendredi 22 juin 2018.

Une petite pause s’impose. Le festival qui devait avoir lieu 2017 a été reporté. La raison ? «Marquer une pause et de mener une réflexion sur sa ligne éditoriale. », avaient annoncé les organisateurs le 30 juin 2017. La grande messe du 7ème art aura lieu alors début du mois de décembre 2018.

«Depuis 2001 et seize éditions, le FIFM a contribué au rayonnement du Maroc, en tant que terre de cinéma et de tournages, s’inscrivant ainsi dans la tradition d’ouverture et d’universalité du Royaume. Il a également fortement participé à promouvoir le cinéma marocain à l’international», lit-on dans le communiqué de la Fondation du FIFM. Durant les éditions précédentes, de grands noms du cinéma à la fois international et national se sont foulés sur le tapis rouge.

Cette année, l’organisation du festival est confiée aux équipes de la Fondation dont Melita Toscan du Plantier qui été directrice des relations publiques en 2001 et 2002 et directrice du Festival de 2003 à 2016 a été désignée, explique la même source, conseillère de Son Altesse Royale Le Prince Moulay Rachid, Président de la Fondation du Festival International du Film de Marrakech.

Pour ce qui est de la direction artistique, c’est Christoph Terhechte qui a été nommé pour le poste directeur artistique. C’est lui d’ailleurs qui a présidé la section Forum du festival de Berlin de 2001 à 2018.

Quant à l’équipe de programmation, elle est confiée à Ali Hajji, un visage habitué du festival dont il était coordinateur général de 2002 à 2004, il a travaillé également à la programmation chez MK2 à Paris. Parmi les noms figurant sur la liste de l’équipe on trouve Rasha Salti (curatrice d’art), Anke Leweke (critique de cinéma et membre du comité de sélection du Festival de Berlin depuis 2002) et Rémi Bonhomme est coordinateur général de la semaine de la critique au festival de Cannes.

Mohamed Nait Youssef

Related posts

*

*

Top