Communiqué du BP du PPS

Le PPS appelle le gouvernement à accorder un traitement responsable aux revendications de la société

Le Bureau politique du parti du progrès et du socialisme a tenu, mardi 5 juin 2018, sa réunion périodique qu’il a consacrée à la poursuite du débat et l’examen des moyens d’améliorer qualitativement l’action du parti. Une action à même de garantir la mobilisation du parti tout entier et lui permettre la mise en œuvre des résolutions et recommandations du dixième congrès national à tous les niveaux politique, organisationnel et communicationnel.

Le but étant de renforcer la position du parti au sein de la société et de le qualifier pour remplir l’ensemble de ses missions militantes pour contribuer à la construction du Maroc de la démocratie, du progrès, de la justice sociale et de l’égalité.

A l’issue d’un débat riche et varié, le Bureau politique a convenu de poursuivre ses travaux sur le sujet et ce, à la lumière des conclusions synthétiques qui seront présentées par le Secrétaire général lors d’une réunion ultérieure.

Le Bureau politique du parti s’est arrêté à l’ouverture des travaux de sa réunion sur le dossier des travailleuses marocaines saisonnières dans quelques exploitations agricoles dans le Sud de l’Espagne. Il a souligné à ce propos la nécessité pour les autorités concernées de veiller à la protection totale des travailleurs et travailleuses agricoles contre toutes formes d’exploitation matérielle, morale, sexuelle ou autres, aussi bien à l’intérieur du Maroc qu’à l’étranger. A cette occasion, le Bureau politique a insisté sur la nécessité de permettre à la classe ouvrière marocaine de jouir, dans tous les secteurs et en particulier, les secteurs agricole et industriel, de l’ensemble de ses droits constitutionnels dont le droit à la protection personnelle contre toutes les formes de violations et atteintes aux droits.

En revenant sur la situation générale que traverse notre pays, ainsi que l’inquiétude et la panique qu’elle suscite chez de nombreux milieux sociaux, et dans la perspective des initiatives que la majorité gouvernementale envisage de prendre, le Bureau politique souligne de nouveau la nécessité de réagir positivement et d’accorder un traitement responsable aux différentes revendications sociétales. Il appelle également à veiller à renforcer la présence politique du gouvernement et de ses composantes pour intensifier la communication avec les citoyennes et citoyens, l’écoute de leurs revendications et la satisfaction de celles qui sont légitimes, en particulier celles ayant trait à la protection du pouvoir d’achat et à la garantie de la justice sociale et spatiale. Enfin, il a appelé à œuvrer pour instaurer un souffle démocratique nouveau dans la dynamiques de notre pays, un souffle capable d’ouvrir de nouvelles perspectives pour le développement de notre modèle de développement et le renforcement de notre modèle démocratique.

Related posts

One Comment;

  1. Mokhtar Homman a dit:

    Paroles, paroles, paroles. Le PPS est lié à la politique anti populaire du Gouvernement (cf. la dernière réunion des composantes gouvernementales) et la pratique avec zèle (et s’en félicite ! Lire la résolution du Xe Congrès !). Et le BP dénonce cette politique et réclame une autre à l’opposé ! C’est se moquer du monde.

Top