Communiqué du Bureau Politique

Le PPS salue l’approche d’écoute et de dialogue

poursuivie dans le gestion des revendications des populations dans le Nord

Le Bureau politique du Parti du progrès et du socialisme a tenu, jeudi 25 mai 2017, sa réunion périodique et examiné, dans le cadre de son ordre du jour, l’ensemble des développements de la situation générale nationale, outre le suivi de la vie interne du parti.

Au début des travaux de sa réunion, le Bureau politique a passé en revue la situation politique nationale et abordé en particulier les développements du mouvement protestataire dans certaines villes du Nord du pays. Il a réaffirmé la légitimité de nombreuses revendications sociales portées, compte tenu du déficit dans de nombreux domaines et de l’ampleur des attentes exprimées par les citoyennes et citoyens. Mais cela n’empêche pas de reconnaitre les progrès réalisés par notre pays au niveau des acquis sociaux de taille qu’il faut consolider et soumettre fermement au principe de la justice spatiale.

Tout en exprimant son constant soutien de principe aux aspirations naturelles vers le changement social et vers un avenir meilleur pour l’ensemble des Marocains, sur un pied d’égalité, le Bureau politique exprime sa conviction que tout traitement économique et social des défis posés ne peut réussir et donner ses fruits que dans le cadre de fortes institutions, une vie politique saine et des partis politiques ancrés et indépendants. Ce qui est à même de mettre à la disposition de l’acte civil, dans toutes ses formes, des espaces d’expression libre et responsable et ce qui qualifie le paysage national général pour s’approprier les outils démocratiques et naturels de la médiation sociétale aussi bien au niveau représentatif et participatif que de plaidoyer.

Tout en saluant l’approche positive poursuivie par les responsables dans le traitement des revendications exprimées, approche fondée sur l’écoute, le dialogue et la satisfaction, dans le but de dépasser la situation, le Bureau politique appelle à la poursuite de tels efforts tout en oeuvrant pour la réhabilitation des canaux politiques, syndicaux et associatifs sérieux pour donner un vrai sens pratique à la dualité du changement dans le cadre de la stabilité.

Le Bureau politique a exprimé aussi le vœu d’accélérer les projets et programmes nationaux sociaux et de gagner le pari de la bonne gouvernance et de la moralisation de la vie publique. En gros, il exprime le vœu que tout le monde soit entièrement convaincu de la nécessité impérieuse de donner une forte impulsion aux réformes politiques, économiques et sociales et de rehausser davantage les modèles démocratique et de développement pour permettre de créer le climat approprié pour faire face aux difficultés sociales, de combattre toutes les formes de fermeture des perspectives chez de nombreuses couches des jeunes, en particulier dans les ceintures de la pauvreté et de la précarité.

Par ailleurs, le Bureau politique a pris connaissance d’un rapport présenté par le groupe chargé du suivi de l’exécution du plan « Tajaddor » au niveau national comme il a approuvé après débat la feuille relative à l’application du plan au niveau local et qui concerne dans la première étape de nombreuses sections locales et qui seront suivies par d’autres sections.

Les contenus de la feuille, qui seront immédiatement mis en oeuvre, ont pour objectif la mise à niveau des structures partisanes concernées dans la perspective de leur permettre de s’approprier un plan d’action réalisable et fondé sur la proximité, la performance et la lutte en partant des problèmes et des préoccupations des citoyennes et citoyens.

Le Bureau politique a ensuite examiné et adopté le premier programme des ateliers de formation des équipes provinciales à qui sera confiée la mission de suivi et de mise en œuvre du plan «Tajaddor» au niveau provincial, programme qui se poursuivra durant tout le mois de Ramadan béni.

A cette occasion, le Bureau politique a invité les différentes organisations du parti à entreprendre des activités à caractère politique, d’encadrement et de rayonnement durant le mois de Ramadan comme c’est la cas tous les ans.

Dans ce cadre, le Bureau politique a convenu de l’organisation d’une journée d’étude, en partenariat avec le Groupement parlementaire du progrès et du socialisme, au sujet des questions de l’éducation et de l’enseignement, et ce le 15 juin 2017.

S’agissant du suivi des activités du parti, le Bureau politique s’est arrêté sur la rencontre nationale réussie des élus (es), qu’il a organisée en coordination avec l’Association démocratique des élus progressistes, jeudi 25 mai 2107, rencontre consacrée à la discussion des contenus et objectifs du plan «Tajaddor» dans la perspective d’appliquer et de mettre en œuvre ses contenus dans les différentes collectivités territoriales dans lesquelles les élus (es) du parti contribuent à leur gestion.

Le Bureau politique s’est également arrêté sur la cérémonie commémorative réussie, organisée récemment par l’organisation du scout Jawal, à l’occasion du 19ème anniversaire de sa création. Il s’est félicité à cette occasion des efforts déployés par cette organisation parallèle du parti, aussi bien en matière d’encadrement des jeunes et de la participation sérieuse dans la promotion de l’action du scoutisme national que du soutien des luttes du parti et de ses initiatives dans toutes les étapes et occasions.

A cette occasion, le Bureau politique présente ses félicitations les plus chaleureuses à l’organisation du scout Jawal, lui souhaitant davantage de succès et de réussite dans l’intérêt de la jeunesse marocaine et du mouvement scout national.

Sur un autre plan, le Bureau politique a évoqué le 35ème anniversaire de la mort du camarade feu Aziz Belal, dont la disparition tragique a fait perdre au mouvement national démocratique et progressiste un militant hors pair, un intellectuel engagé distingué, un élu créatif et un intellectuel éclairé, qui a consacré sa vie, à l’instar de la génération des militants fondateurs, au combat pour la libération de l’homme et de l’injustice et pour l’édification d’un Etat des libertés, de la justice sociale et de la dignité de l’homme, avec une pensée progressiste, des analyses profondes et une lutte inlassable sur le terrain, dans des étapes difficiles et noires de notre histoire nationale moderne.

Tout en se remémorant cet anniversaire, le Bureau politique réitère le ferme engagement du PPS de continuer sur la voie d’Aziz Belal et son attachement aux nobles valeurs qu’il défendait en compagnie de ses camarades, compte tenu du fait que ses thèses et idées sont toujours d’actualité. Ce qui n’exclut en rien la nécessité de poursuivre le travail et de faire appel à la pensée créative dans le développement du référentiel intellectuel de l’école du progrès et du socialisme.

(B.P. du PPS)

Related posts

*

*

Top