Communiqué du bureau politique

Le Bureau politique du Parti du progrès et du socialisme a tenu, mardi 13 novembre 2018, sa réunion périodique, au début de laquelle il a examiné le rapport, présenté par le Secrétaire général du parti sur les développements qu’a connus la situation nationale au cours de la dernière période.

Ce rapport s’arrête en particulier sur la portée de la teneur de l’éminent discours royal, à l’occasion de l’anniversaire de la marche verte. Il rend hommage à ce que SM le Roi a souligné à propos de la fermeté de notre pays dans la défense de ses droits légitimes à l’intégrité territoriale et nationale, tout en poursuivant une politique de la main tendue envers  l’Algérie voisine. Le rapport rappelle  notamment la proposition de SM le Roi de créer un mécanisme politique habilité à trouver des solutions à l’ensemble des questions conflictuelles ou non qui se posent dans les relations bilatérales, dans un cadre d’ouverture réciproque et sans conditions préalables. Ce qui est à même d’ouvrir de nouvelles perspectives dans les relations de coopération et de satisfaire les aspirations légitimes des peuples marocain et algérien et de l’ensemble des peuples du Grand Maghreb à une vie dans la sécurité et la stabilité et dans un cadre de liberté, de démocratie et d’édification de l’avenir commun.

Dans le cadre de la contribution du Parti du progrès et du socialisme à l’appui de cette orientation, le Bureau politique a décidé de prendre une série d’initiatives et d’entreprendre des contacts avec les partis politiques algériens frères et amis, liés à notre parti par des relations historiques, dans le but d’examiner les moyens susceptibles d’élaborer la participation des forces vives dans nos deux pays à cette nouvelle dynamique au service des intérêts des deux peuples.

Palestine : Cesser toute tentative de normalisation défaitiste

Le Bureau politique a également abordé la situation faite aux masses du peuple palestinien dans la bande de Gaza et les souffrances quotidiennes qu’elles endurent, suite aux lâches agressions des forces d’occupation israéliennes qui commettent des tueries quotidiennes à l’encontre du peuple palestinien désarmé. Le Bureau politique réaffirme la condamnation du Parti du progrès et du socialisme de la politique répressive poursuivie par l’occupation israélienne et renouvelle sa solidarité absolue et inconditionnelle avec le peuple palestinien tout en appelant la communauté internationale à assumer pleinement sa responsabilité pour assurer la protection du peuple palestinien. Il appelle aussi l’ensemble des forces de paix et de liberté à travers le monde à faire pression sur les autorités d’occupation pour les obliger à se conformer aux résolutions de la légalité internationale et admettre le droit du peuple palestinien à vivre dans la sécurité dans son Etat indépendant.

 Le Parti du progrès et du socialisme insiste à cette occasion sur la nécessité de cesser toutes les tentatives de se ruer vers la normalisation défaitiste avec l’entité israélienne pour l’amener à changer sa politique raciste défiant toutes les lois et conventions internationales.

Heure légale : lancer un large dialogue

Par la suite, le Bureau politique a procédé à l’examen de la question de l’heure légale du Royaume et des répercussions résultant de la décision gouvernementale à ce sujet ainsi que les réactions exprimées de refus de cette décision de la part de différentes franges de la population. Ce qui a contribué à la détérioration du climat de tension et impacté négativement la situation à différents niveaux.

Tout en lançant un appel fort au calme pour préserver la stabilité et garantir la marche normale de la vie publique dans les différents domaines et en particulier dans le secteur de l’enseignement pour épargner à notre pays tout faux pas ou dysfonctionnement dans l’année scolaire en cours, le Bureau politique invite le gouvernement à prendre l’initiative de lancer un large dialogue avec l’ensemble des représentations sociales concernées pour trouver une issue appropriée qui assure les desseins escomptés de l’adoption d’une heure légale répondant aux besoins de l’économie nationale et qui soit en même temps satisfaisante aux revendications des familles, des élèves et de la bonne marche des activités et missions des secteurs public et privé.

Modèle de développement : réussir les autres forums thématiques

Au niveau de la vie interne du parti, le Bureau politique a suivi des rapports des coordinateurs des régions au sujet de la tenue des réunions des conseils des instances partisanes provinciales et ce dans le cadre des préparatifs des congrès régionaux prévus au cours du mois de décembre prochain. Le Bureau politique a pris à cette occasion les dispositions requises pour activer le rythme de ces réunions dans le respect total des résolutions de la dernière session du Comité central du parti et de la feuille de route adoptée à ce sujet.

Le Bureau politique a examiné de même un rapport préliminaire sur le déroulement de la préparation de l’élaboration de la contribution du parti au thème du modèle de développement. Il s’est arrêté en particulier sur les importantes conclusions et le succès éclatant des forums de débat thématiques à Marrakech autour de la dimension sociale dans le modèle de développement et à Agadir autour des moyens de faire du secteur du tourisme un levier essentiel dans un développement durable et inclusif. Le Bureau politique a pris les mesures requises pour la réussite des autres forums thématiques, qui seront organisés au cours des mois de novembre et de décembre de l’année en cours et ce pour permettre à notre parti d’élaborer sa contribution dans ce sujet vital à l’intérieur des délais prescrits.

Le BP se félicité du premier bilan du Groupement parlementaire du parti

Par la suite, le Bureau politique s’est penché sur l’examen de rapports sur les activités et le programme d’action des différentes instances partisanes. Il s’est félicité du premier bilan du Groupement parlementaire du parti à la Chambre des représentants en ce qui a trait à l’examen du projet de loi de finances pour l’année 2019 comportant les  positions partisanes exprimées dans diverses questions soulevées et les importants amendements qualitatifs proposés par les députés (es) du Parti du progrès et du socialisme dans le sillage de l’intérêt particulier que le parti accorde aux questions sociales fondamentales et en particulier aux secteurs de l’enseignement, de la santé et de l’habitat ainsi qu’à la promotion des conditions des habitants des campagnes et zones rurales pour assurer la justice sociale et spatiale dans notre pays et renforcer l’économie nationale et ses capacités productives et possibilités de création des opportunités d’emploi.

Related posts

*

*

Top