Communiqué du Bureau politique

Le PPS salue la forte teneur du message royal sur la migration

Au début des travaux de sa réunion périodique, tenue mardi 11 décembre 2018, le Bureau politique du Parti du progrès et du socialisme s’est arrêté sur l’important événement qu’est l’organisation dans notre pays de la Conférence intergouvernementale pour l’adoption du Pacte mondial sur les migrations sûres, ordonnées et régulières, qui a donné lieu à d’importants résultats.

La communauté internationale a en effet pris l’engagement d’assurer l’application globale, durable et humaine des objectifs de ce pacte pour une meilleure gestion et bonne gouvernance de la question de la migration.

Le Bureau politique a enregistré avec fierté la forte teneur du message royal adressé à cette Conférence et des engagements clairs qu’il contient et qui confirment que le Maroc poursuit le processus du renforcement des droits de l’homme et qu’il continuera de jouer un rôle plus fort au niveau de la coopération Sud-Sud et de traiter efficacement la question de la migration dans le sens de préserver la sécurité et la stabilité et de protéger les droits et la dignité humaine.

Tout en enregistrant les acquis importants réalisés par notre pays en matière de protection des droits de l’homme à différents et divers niveaux, le Bureau politique réaffirme le contenu du communiqué publié par le parti à l’occasion de la célébration de la journée internationale des droits de l’homme le 10 décembre 2018.

De la primauté du droit et de l’autorité de la chose jugée

Il appelle à approfondir ce processus et à le consolider pour permettre à l’ensemble des citoyennes et citoyens, individus et groupes, de jouir effectivement de l’ensemble de leurs droits politiques, économiques, sociaux et culturels, garantis par la Constitution et les lois du pays et par toutes les chartes et conventions auxquelles le Maroc a adhéré et qu’il a ratifiées avec courage et audace.

En rapport avec le sujet, le Bureau politique du Parti du progrès et du socialisme souligne, dans le cadre du suivi des questions et dossiers en rapport avec l’actualité nationale, que la consolidation du parcours des droits humains distingué, suivi par notre pays, requiert entre autres le strict respect des droits humains universels dont la garantie des conditions des procès équitables et la réalisation de la sécurité judiciaire et de la stabilité des situations juridiques des personnes, à travers le respect des principes de la primauté du droit et de l’autorité de la chose jugée, sauf en cas d’apparition de nouveaux éléments et données qu’il faut communiquer pour prévenir tout arbitraire, abus ou atteinte à des droits fondamentaux prévus dans la Constitution.

Garder les secteurs de caractère stratégique au sein du secteur public

Par la suite, le Bureau politique a suivi un rapport sur les développements de la situation économique et sociale dans notre pays.

Il s’est arrêté sur la poursuite de l’examen et l’adoption du projet de loi de finances pour l’année 2019 et a abordé en particulier les propositions du gouvernement concernant le transfert de certains établissements publics au secteur privé.

Le Bureau politique a réaffirmé à ce propos les principes constants qui encadrent l’approche du parti du progrès et du socialisme à ce sujet, lesquels principes reposent sur la nécessité de garder les secteurs de caractère stratégique au sein du secteur public, appelant à la réalisation d’une profonde et transparente évaluation des répercussions économiques et sociales de toute opération de privatisation, dans le but de préserver en particulier l’intérêt de l’économie nationale, de protéger le pouvoir d’achat et la qualité des services publics et de réaliser la justice sociale et spatiale et l’égalité dans l’accès aux services.

S’impliquer dans la campagne du renouvellement des cartes du Parti

S’agissant de la vie interne du parti, le Bureau politique a procédé à une évaluation préliminaire des réunions et rencontres organisées au niveau des instances provinciales du parti.

Il s’est félicité de la dynamique positive impulsée par ces réunions dans les rangs des militantes et militants et a pris les mesures nécessaires pour poursuivre et parachever le programme de cette importante étape dans les préparatifs de la prochaine échéance organisationnelle relative à l’organisation des congrès des sections régionales au cours des moins de janvier et février de l’année prochaine 2019.

Tout en exhortant les organisations du parti à poursuivre la mobilisation en application des résolutions du Comité central ayant trait à l’aspect organisationnel, à l’élévation de l’action du parti et à la mise en œuvre du plan «Tajaddor», le Bureau politique appelle à la forte implication dans la campagne du renouvellement des cartes au titre de l’année 2019.

Sur un autre plan, le Bureau politique a pris connaissance du niveau d’avancement des travaux de la commission chargée d’élaborer la contribution du parti en ce qui concerne «le nouveau modèle de développement» comme il a pris les mesures requises à la réussite des forums de débats thématiques concernant le sujet. Seront en effet organisés cette semaine les dernières rencontres programmées dans ce cadre et qui portent respectivement sur la politique d’industrialisation et le modèle de développement ainsi que sur la place de l’économie sociale et solidaire dans ce modèle.

(B.P. du PPS)

Related posts

*

*

Top