Débat sur la médecine du sport au symposium de l’AMCFN

En présence de 6 professeurs français spécialisés en médecine sportive, l’amicale des médecins des clubs du football national a organisé vendredi 22 janvier à Casablanca la cinquième journée de l’AMCFN. Ce nouveau rendez-vous qui a débattu de plusieurs thèmes dont surtout le dopage et les onze étapes à effectuer pour prévenir ce fléau, la réanimation cardio respiratoire et mallette d’urgence… a constitué également un symposium sur la pubalgie. Il vise la mise au point sur la pathologie des différentes maladies musculaires et cardio respiratoire qui touchent les sportives et les sportifs, amateurs et professionnels.

Sous l’égide la FRMF, l’Amicale des médecins des clubs du football national a organisé vendredi dernier à Casablanca son cinquième congrès de la médecine sportive. Cette journée présidée par le médecin de l’équipe nationale marocaine, Abderazzak Hifti, s’inscrit dans le cadre de la formation continue dirigée par la FRMF afin d’unifier le langage médico-sportif entre les médecins marocains et leurs permettre également d’adopter la même attitude et diagnostic thérapeutique dans les différents cas auxquels ils seront confrontés avec leurs clubs. Considéré comme l’un des sujets les plus fréquents dans le domaine du football « la pubalgie » a eu la part du lion au niveau du timing réservé à l’étude et l’analyse de cette maladie au détriment des autres axes au programme au même degré d’importance comme la prévention du dopage et la réanimation cardio-respiratoire. Cette journée est différente des 4 précédentes à travers des chantiers de diagnostics et examens réalisés sur place dont a bénéficié gratuitement des footballeurs et des athlètes en présence des médecins des clubs marocains des deux divisions 1 et 2 ainsi que des Kinésithérapeutes. Par ailleurs, les évaluations cliniques faites sur place dans ce meeting scientifique international ont été animées et supervisées par des grands experts professeurs français dans le domaine de la médecine sportive qui sont venus de plusieurs villes françaises notamment Strasbourg, Marseille et Bordeaux afin de partager avec les cadres marocains l’expérience européenne et les nouveautés de cette science inévitable dans le football moderne.

Mourchid Adnane

*

*

Top