Décès de Hidalgo, l’homme qui ravivé le football français

Michel Hidalgo est décédé jeudi à Marseille à l’âge de 87 ans. L’ancien sélectionneur de l’équipe de France, championne d’Europe en 1984, est connu pour être l’homme qui a donné une seconde vie au football français.

Né le 22 mars 1933 à Leffrinckoucke (Nord) et mort le 26 mars 2020 à Marseille (Bouches-du-Rhône), Hidalgo est un ancien footballeur international français devenu entraîneur. Il évolue au poste d’ailier droit, puis de milieu récupérateur du début des années 1950 au milieu des années 1960.

En tant que joueur, Michel Hidalgo a remporté tous les trophées français de son époque. Avec le Stade de Reims, il est champion de France en 1955 et gagne, la même année, le trophée des champions. Sous les couleurs monégasques, il finit deux fois champion de France en 1961 et 1963 et vice-champion en 1964. Il gagne deux coupes de France en 1960 et 1963. La coupe Drago en 1961, le trophée des champions en 1961 et le trophée Theresa Herrera en 1963.

Au niveau continental, il est, sous les couleurs rémoises, finaliste de la coupe Latine en 1955 et de la coupe d’Europe des clubs champions en 1956.

Comme sélectionneur, il remporte le championnat d’Europe des nations en 1984, premier titre sénior de l’histoire du football français clubs et sélections confondus. Il qualifie la France pour deux coupes du monde en 1978 et 1982, terminant 4e du Mondial espagnol. Son bilan à la tête des Bleus est de 76 matchs disputés qui se décomposent en 42 victoires, 16 nuls et 18 défaites.

À la suite du Mondial espagnol, il est nommé entraîneur français de l’année 1982 par France Football. En 1999, il est élu également par ce magazine, 3e entraîneur français du siècle. Après la victoire de l’équipe de France à l’Euro 84, il est nommé entraîneur européen de l’année par le magazine britannique World Soccer.

*

*

Top