Une délégation du PPS en visite de travail dans la région des Asturies

Benabdallah: «prospecter les voies de coopération entre le PPS et le PSOE»

Une délégation du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS), conduite par le secrétaire général Mohammed Nabil Benabdellah, a effectué lundi une visite de travail à Oviedo, capitale de la région des Asturies (nord de l’Espagne).

Lors de cette visite, la délégation marocaine a tenu des réunions avec le secrétaire général de la Fédération socialiste des Asturies (FSA-section régionale du Parti socialiste ouvrier espagnol), Adrian Barbon Rodriguez, le porte-parole du groupe socialiste au parlement régional, Marcelino Marcos Lindez, et le conseiller (ministre) de la Santé de la région des Asturies, Francisco del Busto de Prado.

Ces rencontres ont été l’occasion d’échanges fructueux entre les responsables espagnols et la délégation du PPS, composée aussi de Soumia Hajji, membre du Comité central et de la commission des relations extérieures du parti, Abdelouahed Akmir, membre du Bureau de la Fondation Ali Yata, et Said El Bakkali, membre du Conseil central de la Jeunesse Socialiste.

Benabdellah a souligné que lors de ce déplacement, effectué à l’invitation de la Fédération socialiste des Asturies, les deux parties ont passé en revue l’histoire mais aussi la situation actuelle des deux formations à savoir le PPS et le PSOE notamment dans cette région du nord de l’Espagne.

Il a ajouté, dans une déclaration à la MAP, avoir discuté avec les responsables asturiens de la longue expérience du PPS au niveau du gouvernement ainsi que des préparatifs pour le dixième congrès national du parti, prévu les 11, 12 et 13 mai de cette année.

Benabdellah a relevé que ces réunions ont permis, en outre, de prospecter les voies de coopération pour l’avenir entre les deux partis, aussi bien au niveau des élus, que des organisations de jeunesse et professionnelles dépendant des deux formations politiques. Il a formulé le vœu que ces réunions puissent contribuer au renforcement des liens d’amitié entre le PSOE et le PPS.

Le sectaire général de la FSA, Adrian Barbon Rodriguez s’est félicité de cette première réunion du genre entre les deux partis qui lui a permis de se faire une idée sur la situation politique et le paysage politique au Maroc, soulignant que la FSA reste ouverte à toute future coopération et échange d’expériences avec la formation politique marocaine.

Il a salué, dans ce cadre, la volonté exprimée lors de la réunion de nouer des relations de coopération et de partenariat entre la Fondation Ali Yata et la Fondation José Barreiro de la FSA, une initiative de nature à perpétuer l’histoire de ces figures emblématiques des deux partis et de promouvoir le dialogue et la réflexion.

Pour sa part, le porte-parole du groupe socialiste au parlement des Asturies, Marcelino Marcos Lindez, a fait part de sa joie de recevoir la délégation marocaine au siège du parlement régional, soulignant l’importance de telles rencontres pour l’échange des idées et des expériences politiques par deux formations partageant la même idéologue et les mêmes préoccupations.

Le conseiller (ministre) de la Santé de la région des Asturies, Francisco del Busto de Prado, a souligné que le Maroc et l’Espagne sont des pays qui ont toujours collaboré de manière étroite et travaillé conjointement notamment dans les domaines politique, économique et culturel.

« Je pense que les différents aspects liés au domaine de la santé peuvent faire l’objet aussi d’une coopération étroite » entre la région des Asturies et le Maroc, d’autant plus que le département de la Santé au Maroc est géré par un ministre du PPS, a expliqué M. de Prado.

Il a indiqué aussi qu’il a fait part au secrétaire général du PPS de son entière disposition à contribuer à jeter les bases d’une coopération solide et fructueuse entre les Asturies et le Royaume dans le domaine sanitaire.

(MAP)

Related posts

Top