Dette publique marocaine: La hausse pèse davantage sur le PIB

Le poids de la dette publique marocaine sur le produit national brut (PIB) s’alourdit d’une année à l’autre. En 2018, le ratio de la dette par rapport au PIB s’est élevé à 65,3% en hausse de 4,4% ou de 722,7 milliards de dirhams.

Le dernier rapport de Bank Al Maghrib annonce que cette hausse de la dette publique recouvre une augmentation de 6,6% de sa composante intérieure (51,9% du PIB). Tandis que sa composante extérieure affiche une baisse de 3,4%, soit 13,4% du PIB. La dette marocaine reste toutefois dominée par l’euro à raison de 63,3% contre 28,5% de la part libellée en dollar.

Aussi, l’encours de la dette publique totale s’est ainsi accru de 3,4% à 901,1 MMDH, représentant 81,4% du PIB au lieu de 82% une année auparavant.

Concernant le coût moyen de la dette, on annonce une baisse de 16 points de base à 4,4%. La durée de vie moyenne se situe autour de 6 ans contre 6 ans et 5 mois une année auparavant.  Le rapport fait également ressortir que la dette extérieure des entreprises et établissements publics (EEP) a accusé une baisse, la première depuis 2005, s’établissant à 178,4 MMDH ou l’équivalent de 16,1% du PIB au lieu de 16,9% un an auparavant.

F.E.M

Related posts

*

*

Top