Enorme revanche du Raja à Berkane, le Hassania s’incline à Tanger

Rochdi Ben Mhammed

Le Raja de Casablanca a écrasé en déplacement la Renaissance de Berkane par (7-3) et l’Ittihad de Tanger a pris le meilleur sur le Hassania d’Agadir sur un petit score de (1-0), mercredi, au terme des 2 matches décalés de la 21ème journée du championnat national de football, Botola Maroc Télécom en Division 1.

Dans le duel IRT-HUSA, les choses ont été serrées et les Tangérois ont attendu la fin de la première mi-temps pour réaliser l’essentiel grâce à un pénalty de Mehdi Neghmi jugé plus ou moins valable. Ce qui a permis à l’IRT de regagner seul  la seconde place avec 33 points à une quinzaine d’unités du leader wydadi. En revanche, le HUSA qui a encore un match en moins est relégué à la 4è place avec 30 points.

L’autre match disputé à huis clos entre la RSB et le RCA a eu la palme d’or non seulement de cette journée mais pratiquement de la Botola toute entière. Le score de (7-3) le confirme bien avec les sept réalisations du Raja, Zakaria Hadraf auteur d’un hat-trick (11è, 50è, 59è), Badr Banoune (57è sur pénalty), Omar Boutayeb (64è) et Mohsine Iajour auteur d’un doublé (71è, 87è). La RSB qui a pourtant achevé la 1ère  mi-temps en sa faveur grâce aux buts de Baker El Hilali (6è) et Kodjo Laba (15è) avant qu’Abdellah Mohamed ne triple la mise (84è), n’a pu que constater les dégâts.

L’équipe de Berkane qui vient ainsi d’être humiliée a chuté à la 9e place avec 27 points face à une formation rajaouie qui n’a réalisé qu’une énorme revanche. Le Raja qui donnait l’impression de jouer un simple match d’entrainement a donc réalisé une victoire d’orgueil pour se replacer en 3e position avec 31 points et 2 matches en moins. Il a tout simplement a confirmé sa force et sa supériorité mettant à nu la modestie et les limites d’une équipe berkanie qui lui avait pourtant chipé la vedette en Coupe de la CAF.

La RSB qui était chanceuse de sa victoire à Rabat (2-4) avant d’avoir une seconde aubaine chez elle pour éviter une lourde défaite grâce à une mascarade voire une boucherie d’un arbitre camerounais qui a mis les mains et les pieds pour voler une victoire des plus méritées pour le Raja. C’est la réalité que tout le monde a avoué contre cet arbitre qui allait écoper d’un an de suspension par la CAF. Mais la grande victime restait le Raja qui a hypothéqué ses chances de qualification alors que la RSB a réalisé l’essentiel comme elle l’a d’ailleurs fait quand elle a remporté une première victoire face au Hassania Agadir (2-1) grâce également au complot de l’arbitrage.

Bref c’est du passé aussi bien pour la RSB qui a plus de chance de se qualifier en compagnie de son prochain adversaire du jour gadiri. Le Raja, lui, devra se concentrer sur la Botola pour du moins pour finir en vice-champion derrière son rival, le WAC,  qui est plus que jamais plus proche du titre…

Related posts

*

*

Top