Erreurs d’arbitrage: la FRMF saisit la FIFA

Suite aux «massacres» arbitraux dont la sélection nationale de football a été victime lors de ses deux derniers matchs de la phase des groupes au mondial russe, et sans lesquelles les Lions de l’Atlas auraient très bien pu passer ce cap, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a décidé de saisir la FIFA.

Dans une lettre adressée à l’institution d’Infantino le 28 juin et signée par Fawzi Lakjaâ, la FRMF fait part de son « indignation devant les injustices subies » par l’équipe du Maroc, «des erreurs arbitrales graves ayant entrainé sa sortie prématurée dès le premier tour de la Coupe du Monde 2018».

Il s’agit principalement d’erreurs survenues lors des rencontres des Lions de l’Atlas face au Portugal et à l’Espagne. La FRMF a dressé la liste détaillée de ces « bourdes » arbitrales dans sa missive (3 face au Portugal, notamment sur le but de Cristiano Ronaldo, et 5 face à l’Espagne) et qui, si elles avaient été sifflées comme il se devait d’être, elles auraient pu changer aisément le cours des matchs, et permettre même au Maroc de prendre son siège mérité au 2e tour de la compétition.

Les dés étant d’ores et déjà jetés et le Maroc éliminé, la FRMF n’a pu qu’exprimer sa «profonde inquiétude par rapport à la persistance de telles injustices et leur impact négatif sur l’image de la FIFA et sur l’avenir du football en tant que pratique censée participer à faire partager les valeurs nobles d’équité et d’égalité des chances ». A bon entendeur…

Iliasse El Mesnaoui

Top