FIESAD2019: «Men Po» de la Chine remporte le Grand prix

Le rideau est tombé jeudi 7 novembre sur la 5e édition du Festival international des Ecoles supérieures d’Art dramatique. La pièce de théâtre intitulée  «Men Po» de la Chine a remporté le Grand prix de cette édition.

Le prix de la mise en scène a été remporté par la France pour la pièce «deux morceaux de verre coupant». Quant au prix de la scénographie, il a été attribué au Maroc pour la pièce «Salle d’attente». Pour ce qui est du Prix d’interprétation féminine, il a été décroché par Nadine Dionou de l’Allemagne, tandis que le Prix de l’interprétation masculine a été attribué à Mark Tunza et Nicolas Sisiropulus de l’Allemagne. Le prix spécial du jury a été décerné à la pièce «What now ?» de l’Autriche.

Cette année, le FIESAD 2019 a rendu un vibrant hommage à la scénographe Iuliana Nassef Predut. «Chaque année, nous rendons hommage à une personnalité qui a fait son passage à l’Institut supérieur d’Art dramatique et d’Animation culturelle (ISADAC) à Rabat. Cette édition s’est concentrée sur le volet pédagogique. C’est pour cette raison d’ailleurs qu’on a rendu hommage à Iuliana Nassef Predut qui est la première personne à avoir intégré la scénographie au Maroc. Venue de la Roumanie, elle a formé un grand nombre de scénographes et de spécialistes dans le domaine au Maroc», déclare Farid Regragui, comédien et membre de la direction du festival.

Au début, c’était un rêve. Aujourd’hui, il se concrétise.  Le FIESAD, après 5 ans d’existence, a réuni non seulement les étudiants des instituts des arts dramatiques, mais aussi des professeurs et des directeurs dans l’optique de renforcer le volet de la formation et de la pédagogie.

«Au départ, c’était un petit rêve qui a commencé avec deux troupes. Aujourd’hui, avec 14 troupes, le festival s’est ouvert sur le monde et les autres sensibilités théâtrales et artistiques », explique le dramaturge Mohamed Amine Benyoub dans le mot de clôture du festival au nom de l’association organisatrice. Et d’ajouter : «C’est un évènement qui s’est imposé sur la scène mondiale. Un festival ouvert sur la création et les autres. Et ce métissage culturel a enrichi les expériences». Au total, ce sont 25 directeurs d’instituts et d’écoles supérieures d’Art dramatique qui ont pris part à cette édition.

Nait Youssef

*

*

Top