Fondation Ali Yata: Histoire et Gloire!

La création de la fondation Ali Yata, vendredi dernier, n’est pas passée inaperçue. Ce qui est tout à fait naturel puisqu’il s’agit bel et bien, d’un événement de haute portée historique. Il est question quand même d’une figure de proue du mouvement national qu’on vient de commémorer avec faste et majesté.

Une pléiade sublime de noms de renom, avait orné l’enceinte des nouveaux locaux du PPS, sis au quartier Riad de Rabat. Une galaxie somptueuse de l’univers de la politique, de l’intellect, de la culture et de la communication était au rendez-vous, ce jour-là, pour réitérer l’admiration entière à ce pinacle dont le renvoi patriotique et avant-gardiste est demeuré gravé à jamais dans les esprits de la Nation.

Il est bien évident que la naissance de cet espace de réflexion n’est pas un événement anodin, comme tant d’autres qui animent le champ idéel national. Mais, assurément, un gré ardent à l’adresse du fondateur d’une école politique distinguée qui continue à produire la pensée chaste, magnanime et chevaleresque. On ne peut pas compter dans cet instant de flamboiement, tout ce beau monde si ce zénith du paysage politique marocain n’a pas cette emprise charismatique indélébile. Cette présence notoire tous azimuts représente, en fait, un bel hommage à cette sommité, affablement agrémentée par la lettre royale, narrant avec liturgie et solennité, les vertus du bâtisseur des idéaux de la frugalité et la tempérance politique du Maroc contemporain.

Enfanter cette fondation qui porte le nom de Ali Yata, au sein de laquelle performent les idées et visées du regretté, est incontestablement une plus-value, non pas seulement pour son parti, mais également pour tous les partisans des valeurs de la démocratie, de la modernité et du progrès. Une source authentique pour s’abreuver dans l’eau de roche du Savoir politique qui ruisselle sans tarir, dans les affluents générationnels, des décennies durant. Cet éminent rassemblement qui a vu naitre cet abreuvoir de taille sur lequel plane l’âme de l’auguste arroseur, se rendra sans doute compte, une fois n’est pas coutume, de cet attachement indéfectible au piédestal du PPS. Un parti généreux qui croira éternellement à ces principes humanistes que feu Ali Yata avait transcris, en compagnie d’une flopée de braves camarades, dans le testament fidèle de sa longue et ardue militance.

Une bonne manière de pérenniser la portée de ce socle et de consolider cette dualité dialectique dont le PPS est continuellement dépositaire : fidélité et renouveau!

Related posts

*

*

Top