Ford plus éthique

Depuis sa création en 2006, le classement World’s Most EthicalCompany distingue les entreprises qui prônent un changement positif impliquant les pratiques conformes à l’éthique et à la bonne gouvernance, tout en faisant preuve d’un réel leadership dans leurs activités.

Grâce à ses efforts pour être une bonne entreprise citoyenne, Ford MotorCompany a été nommée parmi les entreprises les plus éthiques au monde pour la huitième année consécutive, un record qu’aucun constructeur automobile n’a encore atteint, ce qui souligne son engagement envers des normes et des pratiques strictes et éthiques.L’engagement de Ford envers les pratiques éthiques ressort dans ses programmes, fondés sur le respect des droits de l’Homme et l’assurance de conditions de travail sûres et justes, l’approvisionnement en minéraux industriels hors des zones de conflit, ou encore la participation à des programmes d’envergure tels que le partenariat pour un environnement plus propre (PACE) qui vise à favoriser le principe de durabilité à travers la chaîne d’approvisionnement de l’entreprise.

Aussi, les fournisseurs constituent pour Ford un maillon important dans la mise en œuvre de cette chaine de valeurs. De ce fait, Ford cherche, sans cesse, à nouer des relations à long terme avec eux, et ce grâce à un engagement actif qui comprend, l’échange des bonnes pratiques ainsi que les formations et les évaluations dont ils font l’objet, pour s’assurer de leur conformité avec les exigences légales et les standards de Ford. Le classement des entreprises les plus éthiques au monde établit par l’institut Ethisphere consacre les entreprises conscientes de leur Responsabilité Sociale, qui consiste à influencer et induire le changement positif. En effet, ces entreprises prennent en considération l’ensemble de leurs parties prenantes : employés, investisseurs, clients et autres intervenants clés dans toutes les actions qu’elles entretiennent, tout en alignant leurs valeurs et leurs cultures sur les décisions qu’ils prennent chaque jour.

Pour ses efforts, Ford a été récompensée par plusieurs organisations et reçu plusieurs distinctions, dont «World’s Most Admired Company» (Entreprise la plus admirée au monde) par Fortune, 2017; «The Just 100 : America’s Best CorporateCitizens » (Meilleure entreprise citoyenne américaine) par Forbes, 2016 ; «America’s Best Employer» (Meilleur employeur américain) par Forbes, 2016; «Top Green Company »(Meilleure entreprise verte) par Newsweek, 2016 ; «World’s Most Attractive Employer for Engineering and IT» (Employeur le plus attrayant au monde pour les emplois d’ingénierie et d’informatique) par Universum, 2016 et la récompense « 100 percent on the Human Rights Campaign’s Corporate Equality Index» (une note de 100 % dans l’indice établit par la fondation Human Rights Campaign).

***

Eagle 360 Urban, le pneu futuriste

Goodyear dévoile l’Eagle 360 Urban, un pneu concept doté d’intelligence artificielle. Il pourra ressentir, décider, se transformer et interagir.

Goodyear, l’un des principaux fabricants de pneumatiques au monde, a présenté sa vision à long terme du pneu du futur intelligent et connecté. Dans un écosystème de la mobilité qui évolue et qui est défini par la transition vers des véhicules sans conducteur et la mobilité partagée dans les centres villes, Goodyear souhaite révolutionner l’interaction entre les pneus, le véhicule et leur environnement. Il a révélé l’Eagle 360 Urban, son plus récent pneu concept, au salon international de l’automobile de Genève. Cette sphère imprimée en 3-D est le premier pneu concept doté d’intelligence artificielle et capable de ressentir, de décider, de se transformer et d’interagir.

Cette année, avec l’Eagle 360 Urban, Goodyear va plus loin pour illustrer sa vision du futur. «Powered by Artificial Intelligence », Goodyear donne un « cerveau » au pneu concept. Associant une peau bionique et une surface qui se transforme, l’Eagle 360 Urban peut appliquer ses connaissances et enseignements. Le pneumatique fera partie du « système nerveux » du véhicule et du monde connecté de l’internet des objets (IdO). Ainsi, il est prêt à s’adapter rapidement aux changements de situations, ainsi qu’à l’évolution de la « mobilité à la demande » (Mobility as a Service) (MaaS) pour les flottes et les usagers.

La peau bionique du Goodyear Eagle 360 Urban dispose d’un réseau de capteurs qui lui permet de contrôler son propre statut et de recueillir les informations sur son environnement, y compris l’état de la route. Grâce à la connectivité avec les autres véhicules, ainsi qu’avec les infrastructures, le trafic et les systèmes de gestion de la mobilité, l’Eagle 360 Urban capte en temps réel les informations de son environnement.

En associant et en traitant instantanément ces informations grâce à son réseau de neurones formés à l’aide d’algorithmes d’apprentissage automatisé, l’Eagle 360 Urban décide de l’action la plus appropriée. Son intelligence artificielle lui permet d’apprendre de ses actions antérieures pour optimiser ses futures réponses.

Réalisé avec des polymères super-élastiques, la peau bionique du pneu a une flexibilité similaire à celle de la peau humaine, lui permettant de se dilater ou de se rétracter. Cette couche externe recouvre un matériau en mousse flexible mais suffisamment solide pour supporter le poids d’un véhicule. Grâce à cette souplesse, des mécanismes sous la surface du pneu, composants changeant de forme avec des impulsions électriques et fonctionnant comme des muscles humains, permettent aux sections individuelles de la surface de roulement, de bouger. Il en résulte l’apparition d’alvéoles sur routes humides ou d’une surface lisse sur routes sèches. Une nouvelle surface de roulement avec une zone de contact plus sure est ainsi déployée.

Utilisant la métamorphose de sa surface de roulement, l’Eagle 360 Urban se transforme et s’adapte aux changements de route et aux conditions météorologiques. Le pneu concept peut interagir pour partager l’information qu’il recueille, l’action qui en a découlé et ses enseignements avec les autres véhicules et tous les éléments composant l’internet des objets (IdO).

Lorsque la peau bionique du pneu est endommagée, les capteurs peuvent localiser la perforation. Le pneu pivote pour définir une surface de contact différente. Cela réduit la pression sur l’endroit endommagé et permet au processus d’auto-réparation de commencer. L’auto-réparation est réalisée grâce à des matériaux spécialement conçus pour s’écouler à travers la perforation. Ils réagissent physiquement et chimiquement entre eux pour former de nouvelles liaisons moléculaires et fermer la perforation.

Cette nouvelle génération de pneus va créer de la valeur ajoutée pour les constructeurs automobiles, les équipementiers et les fournisseurs de la «mobilité à la demande» (Mobility as a Service – MaaS) en maximisant la disponibilité et en proposant de la maintenance proactive. Pour le quotidien, ils proposeront aux usagers une nouvelle expérience et dimension en termes de sécurité et de capacités d’apprentissage de la conduite autonome.

J. El Omari

*

*

Top