Funérailles de Mustapha Iznasni à Rabat

Les funérailles du journaliste et militant des droits de l’Homme Mustapha Iznasni, décédé dimanche à Rabat à l’âge de 80 ans, se sont déroulées lundi après la prière d’Al Asr au cimetière de Rabat, en présence des membres de sa famille et de quelques journalistes et militants des droits de l’Homme.

Le défunt était un vétéran de la presse nationale et un fervent défenseur de la cause des droits humains dans notre pays.

Il avait de nombreux passages dans la presse écrite (de Al Kifah Al Watani” à Al Maghrib et Al Mitaq al Watani, en passant par le quotidien “Al Alam”.

Le défunt a fait aussi un passage dans le journalisme d’agence (MAP) et dans la communication institutionnelle, avec un poste d’attaché de presse à l’ambassade du Maroc à Nouakchott.

Mustapha Iznasni   n’était pas seulement un homme politique au sein du PCM et du PLS, où il comptait de nombreux amis et camarades, ni non plus un homme des médias. Il était imbibé de la culture des droits de l’Homme et sera parmi les fondateurs de l’OMDH en 1989 et avait siégé à son Bureau national.

C’est ce qui le propulsera au niveau de l’Instance Equité et Réconciliation (IER), où il contribuera à la gestion de l’épineux problème des années de plomb et l’indemnisation des victimes des années de grande répression politique et sociale.

Dans son communiqué, le Conseil national des droits de l’homme a, par le biais de sa présidente déploré une «nouvelle choquante» de l’«ami cher Mustafa Yaznasni».

Amina Bouayach a salué la mémoire de l’homme qui « était un exemple de persévérance et de dévouement dans la défense des droits de l’Homme ». A l’OMDH, il a contribué avec la même vigueur et la même détermination à mener à bien les travaux de la Commission sur l’équité et la réconciliation», L’OMDH pleure ainsi «l’énormité de sa perte, en tant qu’être humain et en tant que militant».

Durant sa vie, il a ébloui tous ceux qui sont l’ont connu, par son humilité, sa politesse et sa gentillesse. Homme de grande écoute, il parlait peu pour dire l’essentiel et le fond de sa pensée. Homme qui détestait la mondanité et les projecteurs, surtout ceux de la télé,
Son départ laissera un immense vide, partout où il était passé et où il avait laissé de bons souvenirs d’homme accompli et bien vivant.

A toute sa famille, à ses nombreux amis et connaissances, à ses proches et à tous ceux qui l’appréciaient, nous présentons nos sincères condoléances et prions pour que le Tout puissant l’accueille dans Sa sainte Miséricorde et accorde aux siens compassions et réconfort.
Que son âme repose en paix.

M.K.

Related posts

*

*

Top