Hicham Dmii jette l’éponge

Un autre entraineur marocain de la Botola vient d’être acculé à la démission. Il s’agit de Hicham Dmii de l’Ittihad Tanger qui a annoncé son départ,  jeudi dernier, en conférence de presse juste après la nouvelle défaite de son équipe face à l’OC Safi (1-2), pour le compte de la 13e journée de la Botola.

Sous les feux des projecteurs depuis quelques semaines, Dmii n’as finalement pas pu conserver son poste de coaching  de l’IRT.

En effet, la nouvelle défaite contre les Safiots lui a été fatale. Incapable d’obtenir une victoire depuis 5 matchs, Hicham Dmii a décidé de démissionner de son poste d’entraîneur du club du Détroit.

« Malheureusement, vu les contraintes et le fait que je n’ai pas pu donner une âme à cette équipe, j’assume ma responsabilité. La passivité avec laquelle nous avons joué en première mi-temps est inadmissible en première division de Botola et nous avons été punis. Je suis quelqu’un de fier et digne…je pense qu’il est temps pour moi de passer le témoin. J’espère que le comité va accepter ma démission », a-t-il annoncé en conférence d’après match.

Avec à son compte 2 victoires contre 2 nuls et 5 défaites, le jeune entraîneur de 49 ans, qui a rejoint l’IRT en novembre dernier pour deux ans et demi, avait succédé au technicien algérien Nabil Neghiz, limogé par la direction tangéroise après l’élimination en quart de finale de la Coupe du Trône face au Hassania d’Agadir.

L’IRT occupe actuellement la 15e et avant-dernière place du classement du championnat, avec 10 points à 8 longueurs du Raja Beni Mellal qui ferme seul la marche.

Oussama Zidouhia

*

*

Top