La Cour d’appel de Marrakech condamne Dounia Batma à un an de prison ferme

Affaire «Hamza mon Bb»

La Cour d’appel de Marrakech a condamné, mercredi, la chanteuse populaire, Dounia Batma, poursuivie dans le cadre de l’affaire “Hamza mon Bb”, à un an de prison ferme, indique-t-on de source judiciaire.

La Cour d’appel a décidé, après examen des preuves qui attestent les faits qui sont reprochés à Batma, d’augmenter de quatre mois la peine d’emprisonnement de huit mois prononcée à l’encontre de ladite mise en cause, en première instance, assortie d’une amende de 10.000 DH, précise la même source.

Et d’ajouter que la Cour a aussi décidé de confirmer les peines prononcées en première instance à l’endroit de sa sœur Ibtissam Batma et “S.Ch”, poursuivies en état de détention, et condamnées respectivement à un an et à 10 mois de prison ferme.

La même juridiction a, en revanche, décidé de réduire de 18 à 12 mois la peine d’emprisonnement prononcée, en première instance, contre la dénommée “A.A”, poursuivie en état de détention, souligne-t-on de même source.

Les accusées dans le cadre de cette affaire sont poursuivies, chacune en ce qui la concerne, pour “participation à l’accès frauduleux au système informatique de données”, “participation délibérée à entraver le fonctionnement de ce système”, “diffusion d’images et de déclarations d’autrui sans consentement”, “diffusion de faits infondés dans le but de nuire à la vie privée d’individus et diffamation”, ainsi que pour “participation et chantage”.

Related posts

*

*

Top