«L’art pour l’espoir»: 27 regards à l’ère de la pandémie

Mohamed Nait Youssef

Les cimaises de la galerie d’art  L’Atelier 21  accueillent  du 14 juillet au 15 août 2020 une exposition collective placée sous le thème «L’art pour l’espoir». Puisée dans la crise sanitaire ayant bouleversé les quatre coins du contient, cette exposition donnera un regard, une part intime de la vie de chaque artiste marocain prenant part à ce projet artistique.

Au total, ce ne sont pas moins de 27 signatures reconnues dans le paysage artistique et plastique national dont  Mohamed Abouelouakar, Saïd Afifi, Mo Baala, Fouad Bellamine, Saâd Ben Cheffaj, M’Barek Bouhchichi, Mustapha Boujemaoui, Mounat Charrat, Larbi Cherkaoui, Mohamed El baz, Bouchta El Hayani, Nabil El Makhloufi, Safaa Erruas, Mohamed Fariji, Hassan Hajjaj, Majida Khattari, Fouad Maazouz, Najia Mehadji, Mohamed Melehi, Houssein Miloudi, Lamia Naji, Mohamed Qannibou, Mehdi Qotbi, Abdelkébir Rabi’, Zakaria Ramhani, Yamou et Fatiha Zemmouri qui dévoileront leurs œuvres au plaisir du grand public.

«Plus que jamais, dans cette épreuve que nous vivons tous de l’enfermement et de la peur face à la pandémie, nous avons besoin de ce que l’art crée de sens, de force et de beauté. Une beauté agissante qui éveille en nous ces sentiments dont nous pensions qu’ils ne pourraient plus prendre place avant longtemps : la joie, l’amour, l’émerveillement et oui, l’espoir. Et pourtant… Plus que jamais, nous avons besoin de cet espace sensible qui nous ramène à nous, nous enlève à la solitude dans la fascinante communion des souffles pris dans la même vague, le même ressac, le même silence inspirant expirant jusqu’au jaillissement », précisent les incitateurs  de l’exposition.

Une épreuve difficile. La période du confinement et d’enfermement a changé le visage de l’humanité. Ainsi, l’art et les artistes ne sont pas à l’abri des changements et des guerres sans merci menées contre les ennemis invisibles.

«L’art n’a jamais été aussi nécessaire. Il n’a jamais été aussi salvateur. Nous ne pouvions proposer une exposition collective sans tenir compte de la pandémie à laquelle fait face le monde. Cet ennemi invisible qui tue peut, dans une logique d’autodépassement, nous élever aussi face à l’adversité. C’est ce message de force, d’espoir, cette transcendance du réel, qui sous-tend la thématique de cette collective.

Chaque artiste a été libre d’en saisir et d’en exprimer la teneur comme il le sent », d’où  le choix du thème «L’art pour l’espoir » pour cette exposition collective par  la galerie d’art L’Atelier 21.

Related posts

*

*

Top