Le 14 août 1979, une date mémorable

40 anniversaire de la récupération de la province de Oued Eddahab

Le Maroc célèbre le mercredi 14 août 2019 le quarantième anniversaire de la récupération de la région de Oued Eddahab. Cette date mémorable (14 août 1979) constitue en effet la dernière étape de l’aboutissement de l’intégrité territoriale du royaume.

Ce moment historique a été immortalisé par une allocution de feu SM le Roi Hassan II, en affirmant devant les représentants de la région, qui avaient fait le déplacement à Rabat pour renouveler l’allégeance au souverain : «Nous venons de recevoir, en ce jour béni, votre serment d’allégeance, que Nous préserverons et conserverons précieusement, comme un dépôt sacré. Désormais, vous devez honorer ce serment. De notre côté, Nous nous faisons également un devoir de garantir votre défense et votre sécurité et d’œuvrer sans relâche pour votre bien-être. Soyez donc, mes chers fils, les bienvenus au sein de votre patrie. Rendons grâce au Tout-Puissant de nous avoir comblés de ses bienfaits en rattachant le Sud de notre pays à sa partie Nord et en restaurant les liens de sang entre ses fils».

Cette étape historique a couronné le chantier lancé dans la région par la marche verte, le 6 novembre 1975, et qui se concrétise toujours pour promouvoir le développement des provinces du sud et la mise en place d’une solution politique pour clore définitivement le fichier du conflit artificiel provoqué autour du Sahara marocain. C’est dans cet esprit que le royaume a proposé son initiative d’autonomie de ses provinces du sud sous souveraineté marocaine, une approche, jugée par la communauté internationale, réaliste et réalisable, pragmatique et durable.

D’ailleurs, le processus, menant à la concrétisation de cette approche, est supervisé par le Conseil de sécurité des nations unies. En parallèle à ce processus onusien, le Maroc a balisé le terrain à la mise en œuvre de cette solution politique par le lancement de la régionalisation avancée, la promotion des droits humains, le renforcement de la démocratie locale et participative, la politique de proximité et l’initiation d’un modèle de développement des provinces du sud.

«Ce nouveau modèle de développement des provinces du Sud du Royaume ne doit pas être perçu uniquement sous un angle économique, mais en tant que projet de société cohérent», a affirmé SM le Roi Mohammed VI dans Son discours à la Nation, à l’occasion du 42ème anniversaire de la Marche Verte. «Ce modèle ne doit pas être ramené à sa seule dimension économique. Il s’agit bien en fait d’un projet de société cohérent qui a pour ambition de favoriser l’épanouissement de l’individu marocain, de préserver sa dignité et de le placer au cœur du processus de développement», a précisé SM le Roi.

B.Amenzou

Top