Le derby casablancais n’aura pas lieu…

Coupe du Trône: RSB et WAF heureux gagnants

Le derby tant attendu entre les deux clubs de la métropole pour le compte de la finale de la coupe du Trône 2018 n’aura finalement pas lieu.  Ni le Wydad ou encore le Raja n’ont pu venir à bout de leurs adversaires, pourtant les équipes casablancaises ont été largement donnés favoris sur le papier.

Les Aigles Verts qui ont croisé le fer avec le Wydad de Fès, samedi 3 novembre lors de la deuxième demi-finale, disputée à Tanger, ont été loin de leur niveau habituel, en dépit du fait qu’ils ont ouvert la marque dès la 20 e minutes grâce à un super tir de l’attaquant Abdelilah El Hafidi.

En seconde période, les joueurs du WAF ont montré un nouveau visage et semblé plus déterminés à revenir dans le match. Les Rajaouis qui ont cru avoir plié l’affaire ont encaissé le but de l’égalisation à la 76 minute. Un but signé par Azeddine Bâala, qui était bien servi dans la surface de réparation. Les deux équipes n’arrivant pas à se départager en temps règlementaire, ont été condamnés au final à recourir au tir au buts. Les Fassis se sont imposés (4-3), en décrochant le billet de la finale, pour la première fois de leur histoire.

Idem pour le WAC de Casablanca dont les joueurs ont manqué de grinta devant la Renaissance Sportive de Berkane (RSB), vendredi 2 novembre au complexe sportif de Fès.

Les poulains de Mounir Jaouani ont érigé une double muraille, afin de neutraliser les percés de Ounajem et El Haddad. Ce dernier, par inadvertance, a raté une sérieuse occasion à la 52è minute.

Les Berkanis, qui se sont contentés des contre-attaques, ont pu trouver la faille dans la défense du WAC par le joueur togolais Laba Kodjo à la 60è minute.

Les joueurs de René Girard ont multiplié les occasions, ce qui a permis à l’Ivoirien Cheick Ibrahim Kamara d’arracher le but de l’égalisation à la 71è minute de la partie. Au terme de l’épreuve des tirs au but, c’est la RSB qui a composté son billet pour la troisième fois de son histoire après celles de 1987 et 2014, en s’imposant par 6 tirs au but à 5.

 Khalid Darfaf

Related posts

*

*

Top