Le discours royal, une feuille de route bien définie pour les années à venir

Le discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI à l’occasion de la Fête du Trône offre une feuille de route aux contours bien définis pour les années à venir, ont souligné les composantes de la Chambre des représentants.

Les organes de l’institution législative se sont penchés sur les grands messages contenus dans le discours royal dans ses diverses dimensions humaine, sociale, économique et institutionnelle ainsi que sur les leçons significatives reflétées par ces messages visant à faire face à la crise et en réduire les répercussions, selon une vision stratégique et un plan solide pour une économie forte et harmonieuse et une justice sociale et territoriale, indique la Chambre des représentants dans un communiqué.

A cet effet, le président de la Chambre, son bureau, les présidents des groupes et du groupement parlementaires et les présidents des commissions permanentes, ont passé en revue le contenu du discours royal, relevant à cet égard “la grande profondeur humaine et l’affection que SM le Roi porte aux citoyens”, plus particulièrement à leur santé et leur sécurité comme en témoigne la gestion de la pandémie du Coronavirus pour limiter ses répercussions et exploiter tous les potentiels au profit de l’être humain.

La chambre a mis l’accent sur l’atmosphère de solidarité, de coopération et de bénévolat, constituant une source de grand espoir pour la poursuite du processus d’édification dont Sa Majesté le Roi a présenté une feuille de route à plusieurs niveaux, ajoute-t-on de même source.

Les préoccupations du Souverain ont reflété un grand intérêt chez les représentants de la nation. Cet intérêt s’inscrit dans la réorganisation des priorités et la mobilisation de toutes les énergies et les forces vives du Royaume afin de construire les éléments d’une économie forte et compétitive, de même que développer un modèle social plus inclusif dans le cadre d’un accompagnement institutionnel et financier et d’une gouvernance imprimée par la bonne gestion et la corrélation entre la responsabilité et la reddition des comptes.

Le président et les composantes de la Chambre des représentants ont, en outre, noté avec fierté et considération l’attention accordée à la protection sociale à tous les Marocains et l’appel de Sa Majesté pour une réforme en profondeur des régimes et programmes sociaux selon un calendrier, un cadre juridique et des options de financement.

Après avoir passé en revue le contenu du discours royal, les organes de l’institution affirment leur adhésion avec tout ce que les prérogatives constitutionnelles confèrent à la Chambre en matière de contrôle efficace et permanent de l’action gouvernementale et à toutes les institutions concernées par ces chantiers, leur mobilisation afin d’adopter les législations appropriées concernant le système de santé, pour lequel la Chambre des représentants a formé un groupe de travail thématique, en plus des législations appropriées pour l’accompagnement du développement économique et social.

Le président de la Chambre des représentants Habib El Malki et toutes les composantes de l’institution législatives ont, par la même occasion, fait part de leur volonté d’investir le précieux capital ayant caractérisé les initiatives de SM le Roi, au niveau africain, régional et international, à travers une diplomatie parlementaire efficiente mue par l’esprit de fidélité aux amis du Maroc dans les différents continents, et au plan des organisations parlementaires internationales, régionales, et continentales.

(MAP)

Related posts

*

*

Top