Le Maroc hérite d’un groupe jouable

Le tirage au sort des éliminatoires « Zone Afrique » de la Coupe du monde 2022 organisé par la FIFA, a eu lieu mardi dernier au Caire. La sélection marocaine à héritée du groupe I qui reste des plus faciles puisqu’il est composé de sélections de la Guinée, du Soudan, et la Guinée-Bissau qui sont toutes d’un niveau technique moyen.

Le Maroc a hérité d’un groupe jouable au terme du tirage au sort du Mondial 2022. Ce tirage déroulé, mardi au Caire, a eu lieu lors d’une cérémonie tenue en présence du secrétaire général de la fédération royale marocaine de football, Tarek Najem et du président de la Confédération Africaine de Football (CAF), Ahmad Ahmad, ainsi que plusieurs entraineurs nationaux dont Vahid Halilhodžić. Tous ont exprimé leur satisfaction et les grandes chances du Maroc d’aller de l’avant dans cette phase de poules vers la dernière étape qui sera à  élimination directe.

Ainsi quarante pays ont été concernés par ce tirage au sort du prochain mondial. Les 40 pays en questions ont été répartis en 10 groupes de 4 pour la première phase des éliminatoires menant au dernier Cap à élimination directe.  Seuls les vainqueurs de chacun de ces 10 groupes auront la chance de participer au tour suivant pour tenter de se qualifier pour le tournoi dans presque trois ans.

Le continent africain aura en fin de compte cinq représentants au Qatar pour la Coupe du Monde prévue en été de l’année 2022.

Parmi les principales nations, les champions d’Afrique en titre algériens ont été placés dans le groupe A, en compagnie de Djibouti, du Burkina Faso et du Niger. Dans le même temps, la Tunisie, la Zambie, la Mauritanie et la Guinée Equatoriale forment le groupe B.

Dans le groupe C on retrouve Nigeria, Cap Vert, Liberia et Centrafrique. Dans le groupe D, le Cameroun devra batailler avec le Mozambique, le Malawi et surtout la Cote d’Ivoire. Le groupe E remettra au goût du jour une rivalité entre pays d’Afrique de l’est : l’Ouganda et le Kenya, aux côtés du Mali et du Rwanda.

Pour sa part, l’Egypte, le Gabon, la Libye et l’Angola ont été placés dans le groupe F, tandis que le Ghana, le Zimbabwe, l’Ethiopie et l’Afrique du sud sont dans le groupe G. Le groupe H se compose du vice-champion d’Afrique, le Sénégal, du Togo, du Congo et de la Namibie.

Le Maroc, lui, tentera pour sa part de se qualifier au sein du groupe I en compagnie de la Guinée, Guinée-Bissau et du Soudan.

Enfin dans le groupe J on retrouve les quatre dernières équipes engagées : la Tanzanie, le Bénin, Madagascar et la RDC.

Dans l’ensemble, ces 10 groupes connaissent plus ou moins une concurrence plus ou moins difficile, à l’exception de celui du Maroc qui reste favori face ces adversaires, les deux Guinéens dont le Bissau ainsi que le Soudan. Que les Lions de l’Atlas puissent donc être à la hauteur dans l’espoir d’aller au Mondial Qatari pour la seconde fois successive après le rendez-vous de la Russie en 2018.

L’équipe du Maroc devra bien profiter notamment de la période de 10 moins avant le début des prochaines éliminatoires en effectuant une bonne préparation et choisissant de meilleurs sélections pour les prochains matches amicaux. Cela afin d’arriver au top lors des rencontres officielles à partir d’octobre prochain dont les dates sont comme ainsi :

La 1ere journée du 05 au 13 octobre 2020, la 2e journée  du 09 au 17 novembre les 3e et 4e  journées du 22 au 30 mars 2021, la 5e journée du 30 août au 07 septembre 2021 et la 6e journée  du 04 au 12 octobre 2021.

Les équipes qui occuperont la tête du classement de ces groupes vont se rencontrer dans des matches aller-retour qui auront lieu du 8 au 16 novembre 2021 pour se qualifier au Mondial.

Que le Maroc soit un des 5 représentants du Continent au Mondial Qatari, le premier qui sera organisé dans un pays arabe, du moins pour récupérer les temps perdus dont l’autre premier mondial 2010 sur le Continent où les Lions de l’Atlas avaient brillé par leur absence en Afrique du Sud…

Rachid Lebchir

Related posts

*

*

Top