Le Maroc tenu en échec par la Libye en attendant le Gabon ce mardi

La sélection nationale marocaine de football a été tenue en échec par son homologue libyenne sur le score d’un but partout suite à un match amical disputé, vendredi dernier, au stade d’Honneur d’Oujda. La sélection nationale disputera un second match amical le 15 octobre face au Gabon, au Grand stade de Tanger.

Un mois après les deux matches amicaux de septembre dernier au Grand stade de Marrakech, sanctionnés d’un également de (1-1) face au Burkina Faso et une victoire de (1-0) au détriment du Niger, l’équipe du Maroc a fait preuve d’une nouvelle prestation aussi décevante.

En attendant le 4e test face au Gabon, l’équipe nationale a été de nouveau accrochée par la Libye. Lors de ce nul au goût de da défaite, les Nationaux ont ouvert le score grâce à Jaouad Yameq qui a marqué de la tête suite à un corner à la 20è minute du jeu. Les visiteurs ont rétabli l’équilibre par Sanad El Ouerfelli dans les 5 dernières minutes de la première mi-temps.

En seconde période, l’équipe du Maroc n’avait pas trouvé les solutions adéquates pour déjouer une formation libyenne qui a fait preuve d’une grande rivalité et aurait même inscrire un second voire un troisième but sans les précipitations de ses attaquants face à des défenseurs marocains qui avaient du mal à maîtriser la situation devant le gardien de but qui n’a pas chômé, lui aussi.

Dans l’ensemble, ce duel maghrébin disputé à Oujda, le 3e de l’équipe nationale après une longue absence de plus de 4 décennies, n’a pas tenu ses promesses et n’a pas été à la hauteur des supporters de l’Oriental venus en grande masse pour saluer les Lions de l’Atlas. Ces derniers n’arrivent toujours pas à donner satisfaction et redorer le blason terni depuis la grande déception de la récente CAN en Egypte qui a précipité le départ du sélectionneur national, Herver Renard, suite à une élimination prématurée au second tour face à une petite équipe du Bénin. Son successeur, Vahid Halilhodzic reconnait bien les difficultés de sa tâche, lui qui suit les mêmes traces, en se basant sur la majorité des joueurs professionnels en Europe en dépit de leurs limites en comparaison avec certains de nos footballeurs du championnat national qui ont bien leur place en équipe nationale.

Ismael El Haddad et Walid El Karti qui ont été sollicités en seconde période face à la Libye ont confirmé une autre fois que les Botolistes n’ont rien à envier aux «pros» de l’étranger, notamment ceux qui sont toujours sur le banc de touche de leurs clubs respectifs.

Espérons pour le moment que le deuxième match amical face au Gabon, ce mardi à Tanger, puisse soigner l’image de l’équipe nationale qui n’a plus le temps pour peaufiner les préparatifs aux qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2021) au Cameroun. Le Maroc entamera ces qualifications en novembre prochain face à la Mauritanie pour le compte de la première journée du groupe 5, qui comprend également la République Centrafricaine et le Burundi.

Souhaitons aussi que le Maroc puisse retrouver son équipe type capable de réussir les préparatifs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 au Qatar où les Lions de l’Atlas ont été exempts du premier tour préliminaire…

Rochdi Ben M’hammed

*

*

Top