Le patrimoine millénaire du Royaume exposé au Musée des Confluences-Dar El Bacha

Au cœur de la médina de Marrakech, ville au carrefour des cultures berbère, juive, arabo-andalouse, et saharienne, le Musée des Confluences – Dar El Bacha, ancienne demeure seigneuriale construite au siècle dernier, abrite aujourd’hui des collections témoignant de la richesse patrimoniale millénaire du Royaume.

Parcourir Dar El Bacha, véritable bijou architectural, c’est voyager à travers des murs chargés d’histoire qui conservent des savoir-faire et des traditions ancestrales marocaines et des inspirations d’ailleurs. Le riad, aux colonnes couvertes de zelliges, aux portes boisées et aux plafonds d’un raffinement inégalé, s’ouvre sur un jardin arabe aux senteurs méditerranéennes. A lui seul, le musée, avec ses six pièces et ses dépendances, constitue une porte d’entrée vers les différentes cultures qui ont forgé l’identité du Maroc.

L’exposition «Le Maroc, Richesses et Diversités. Regards sur notre patrimoine» présente, dès le 5 mars 2021, un parcours chronologique retraçant 2000 ans d’histoire sur plusieurs sections thématiques : le bronze, les bijoux, le patrimoine judéo-marocain, la céramique et les arts de l’Islam.

Le Maroc dispose d’une des plus belles collections de bronze romain au Monde. Cette section donne un aperçu l’époque antique.

L’art de la bijouterie est la synthèse de plusieurs savoir-faire riches et diversifiés. La collection ethnographique de bijoux exposée remonte majoritairement au XIXe siècle. Elle se compose de bijoux ruraux et citadins avec des variétés dues à des particularités locales et régionales.

Regards sur le patrimoine judéo-marocain, cette section permettra au public de découvrir tout un pan de l’histoire du judaïsme au Maroc et ses traditions qui font partie intégrante de notre culture et qui confirment la singularité du Royaume, terre d’accueil et de tolérance.

La Céramique de Fès, considérée comme une source d’inspiration et de fascination pour les peintres européens du XIXe et du début du XXe.

Les arts de l’Islam, principalement liés aux différentes dynasties islamiques qui ont régné sur le Maroc (Idrisside, Almoravide, Almohade, Mérinide, Wattasside, Saadienne et Alaouite) et qui ont influencé l’ornementation des édifices et des objets religieux.

Par cette exposition, expliquent les initiateurs de l’événement, le Musée des Confluences – Dar El Bacha s’affirme, plus que jamais, comme un lieu de dialogue et de partage.

Le musée accueille le grand public dans le strict respect des mesures sanitaires en vigueur.

Related posts

*

*

Top