Le sursaut d’Inezgane Aït Melloul!

A l’instar de certaines contrées du royaume, la province d’Inezgane Aït Melloul, l’emprise obscurantiste s’est viscéralement ankylosée les divers compartiments de la société de ce bout de terre. En quelques années de saisie, les six communes territoriales que compte cette entité, le comportement des gens s’est complètement transformé aussi bien au plan  de la conduite quotidienne que de l’attitude vestimentaire.

Durant de longues décennies, les populations de cette zone attachées à la région Souss Massa, étaient plutôt réputées pour leur attachement aux valeurs morales. Ils entretenaient des rapports de probité et vaquaient à leur vocation de prédilection qui n’est autre que le commerce loyal. A tel point que la province occupait une place de choix, parmi les plus prisées du pays dans cette envergure, jusqu’au moment où ils étaient en fait, enveloppés par la tornade dévastatrice, avec ses tuniques relevées, ses chevelures crasseuses, ses manies blasphématoires…

Un réel tsunami qui ébranlait tout le système de vie ayant prévalu, pendant une éternité, sans bavure. C’est ainsi qu’un nouveau mode de relation humaine s’installe, marqué de vices insolites, en particulier dans les institutions de la province, notamment les communes où trônent des majorités absolues. Petit à petit, toutes les instances à caractère social se sont fait accaparer par les tentacules lampistes et, de ce fait, verrouillant les portes à tout autrui qui soit en dehors de leur giron.

A ce rythme infernal qu’exercent certains présidents des communes et leurs acolytes de la majorité, la voracité au sein de ces instances battait son plein, au point que la justice met à l’écart le président de la commune d’Aït Melloul et ses adjoints, en attendant que certains des pairs subissent le même sort. La dépravation est à son apogée, au regard des vertus religieuses dont ils se vantent de s’identifier, qui tendent à s’estomper, au fil du temps.

Aujourd’hui, en dépit de toute cette déficience, la province est en passe de connaître une ruade effrénée vers les projets structurants, mis sur orbite par volontés civiques autour des autorités locales, en grande pompe. Il est question de hauts travaux d’aménagement, de multiples accès souterrains, d’ambitieux programmes socio-économiques sectoriels concernant les six communes, de gros investissements en direction des réalisations en perspective…

Derrière un stratège dévoué et tenace, tous les partenaires s’attellent à faire succomber ces goinfreries barbues et permettre à cette province de se développer sur tous les plans. On ne peut que saluer vivement ces défis qui animent et secouent ardemment les décideurs de la province en compagnie des associés pour cette grande aventure aux airs florissants!

Related posts

*

*

Top