Le virus dégaine dans le Souss!

Depuis un certain moment, la région Souss Massa et plus particulièrement Agadir Ida Outanane et Inezgane Aït Melloul, éprouve les assauts virulents de la Covid-19.

Après des mois marqués par un certain «amollissement» viral, la pandémie se déchaîne atrocement sur cette région qui, tout au long de ces derniers temps eut, coup sur coup, connu les retrouvailles des revenants de l’Aïd Lekbir et puis, des vacanciers de la saison estivale.

Un déferlement des plus tonitruants des compatriotes qui avaient submergé les deux stations balnéaires d’Agadir et, à moins d’une vingtaine de kilomètres, Taghazoute, prisées par leurs plages avoisinantes, en grande pompe. L’endémie dégaine donc, de plus en plus fort, après une période d’apathie et place désormais, ces deux unités de la région parmi les affectées du royaume. Ainsi, comme on devait s’y attendre, la capitale du Souss ne pouvait guère échapper à la contamination fatale.

Cependant, tel qu’on est censé aussi de l’affirmer, les afflux massifs s’expliquent, en grande partie, par le fait que les nationaux qui avaient, sans doute l’habitude de faire le voyage en Turquie, en Espagne, aux Maldives ou encore aux Seychelles… se voyaient contraints de passer le congé annuel dans leur destination préférée. Il faut dire aussi qu’ils étaient lassés d’être confinés pendant longtemps et n’attendaient l’opportunité pour se défouler.

Aujourd’hui, le temps n’est ni au regret, ni à la hargne, encore moins à la grogne face à la tendance haussière de l’épidémie. D’autant plus que tout le pays s’en plaint et n’a plus que faire de s’en prendre à l’atonie de l’exécutif en plein déphasage. Il ne fait pas de doute que ce seraient plutôt les trouvailles des Autorités locales qui, à coup sûr, concourent efficacement à l’endiguement de la propagation du virus. Celles d’Agadir Ida Outanane et d’Inezgane Aït Melloul se sont attelées à s’y mettre avec fermeté et hardiesse.

Nombre de décisions sont sitôt, prises au sein des deux commissions de veille respectives, en parfaite synchronie de toutes les parties concernées. Il est à relever, dans ce sens, que cet entrain qui s’amorce à grandes enjambées, est surtout caractérisé par une approche pondéré et méthodique, afin d’éviter de créer un climat de détresse parmi les populations. Il aura fallu limiter les dégâts, au plan sanitaire, à travers des mesures précautionneuses, sans pour autant accabler l’élan de l’économie qui vient de procéder, petit à petit, à la reprise de ses multiples secteurs.

A ce propos, il est a apprécier l’adhésion de toutes les composantes dans cette épreuve, notamment les services de sécurité, toutes branches confondues, les élus, les instances étatiques, les opérateurs économiques, le secteur privé…On appréciera alors fort bien ce haut sens de civisme et de patriotisme qui anime à présent, ces constituantes autour des Autorités, pour mettre un terme à cette contagion implacable du virus, par une panoplie de démarches à la fois flexibles et draconiennes en direction des citoyens dont une partie se comporte d’une manière impubère.

*

*

Top