Le WAC et le FUS leaders

Les deux représentants du football marocain en coupes d’Afrique ont terminé la phase des groupes menant au dernier Cap en leaders de leurs groupes respectifs.

Après le FUS de Rabat qui a terminé en tête du groupe B, mardi, suite à son nul (0-0) face à l’équipe tunisienne de l’ES Sahel qui l’accompagnera en demi-finales de la Coupe de la CAF, le Wydad de Casablanca a fait de même en Zambie grâce à son nul (1-1), mercredi, devant le Zesco United pour s’accaparer des commandes du groupe A en Ligue des Champion.

Le WAC a arraché un nul précieux face à Zesco United, ce qui lui a permis de s’emparer des commandes du groupe A, en match comptant pour la 6e et dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique, disputé, mercredi à Ndola.

Mené au score après le premier quart d’heure de jeu par David Owino, le WAC a pu rétablir l’équilibre en seconde période également dans les premières 15 minutes. C’est sa nouvelle recrue, le Nigérian Chisom Chikatar qui s’en est occupé, inscrivant ainsi son premier but pour la boite des Rouges.

Grâce à ce nul, le second après 3 victoires et 1 défaite, le WAC, déjà qualifié pour les demi-finales, a confirmé sa position du leader du groupe A avec 11 points, devançant désormais son adversaire du jour de deux points au classement.

Dans l’autre match de ce groupe disputé sans enjeu puisque les deux clubs éliminés, Ahly d’Egypte) et l’ASEC Mimosa de Côte d’Ivoire, se sont quittés sur un nul blanc.

Le WAC qui a réalisé une bonne affaire rencontrera en demi-finales, l’équipe équipe égyptienne du Zamalek qui a terminé en 2e place du groupe B alors que le Zesco United croisera le fer Mamelodi Sundowns FC d’Afrique du Sud qui a pris la première place dans son groupe. Il s’agit d’un dernier carré qui promet beaucoup où les quatre protagonistes animeront deux affiches, le premier est un derby du Nord d’Afrique et le second, constitue un duel d’Afrique Australe.

En coupe de la CAF, le KACM, autre club marocain engagé, a terminé sur un match nul (2-2) face à Al-Ahly SC de Tripoli, déjà éliminés, mercredi, au Grand Stade de Marrakech.

Les buts du Kawkab ont été inscrits par Abdelilah Amimi à la 36è minute et Ahmed Chagou, sur penalty à la 62è minute, alors que Fouad Triki Mohamed (38è) et Mohamed Saleh Ali (46è) ont signé les buts d’Al-Ahly SC (Tripoli). Ce nul n’a rien servi au KACM qui a terminé cette phase de groupes en 3e place avec 7 points pour connaitre le même sort que son adversaire libyen déjà éliminé.

L e FUS de Rabat, leader de son groupe rencontrera la formation algérienne du MO Béjaia, alors que l’ES Sahel, tenant du titre, sera mesurée au TP Mazembe du RD Congo, un club repêché en Coupe de la CAF après son élimination en Ligue des Champions par le WAC au dernier tour avant la phase des groupes.

Place maintenant aux choses les plus sérieuses pour les deux clubs marocains qui sont à deux pas du sacre final.

Le FUS et son entraineur, Walid Regragui, pour renouer avec le trophée de la CAF remporté en 2010 avec l’autre technicien de la boite, Houcine Ammouta.

Le WAC et son coach gallois, John Toshack qui est à la recherche de son premier titre continental de la Ligue des Champions  alors que les Rouges souhaitent un second sacre qui leur fait défaut depuis 1992 quand ils ont remporté la compétition dans son ancienne formule de la Coupe d’Afrique des Clubs Champions, en compagnie d’un autre entra^^ineur étranger, l’Ukrainien Youri Sebastienko, ce technicien qui a fait sa première expérience au Maroc avec l’OCK avant de passer une grande partie de sa carrière chez le WAC où il a réussi plusieurs compétitions locales avec un salaire mensuel qui ne dépassait pas les sept milles dirhams (7000 DH) SVP. Ce fut l’âge d’or du football national avec des entraneurs qui ne coûtaient vraiment pas chers mais réussissaient des résultats fort honorables.

Toshack qui gagne aujourd’hui des centaines de millions, si ce n’est plus,est appelé à emboîter le pas à Youri, un technicien qui a tout simplement marqué son temps…

Rachid Lebchir

*

*

Top