«L’écosystème du Maroc sied à nos ambitions»

A l’occasion de la 5e édition des Aerospace Meetings Casablanca, Al Bayane s’est entretenu avec Franck Colcombet, Directeur Général de Tecalemit Aerospace Group, un groupe aéronautique français. L’opérateur s’est confié sur l’évolution des activités du groupe, son déploiement au Maroc, ses réalisations et ambitions dans le royaume.

Franck Colcombet: C’est un groupe familial français qui a été créé dans les années 20, d’abord avec une activité automobile importante. Ensuite, elle a très rapidement évolué vers l’aéronautique. Et lors de la reprise par la famille au début des années 2000, nous avons consacré 100% de nos activités à l’aéronautique.

Aujourd’hui, comment se porte votre activité?

Comme nous l’avons souligné, nous faisions 6 000 000 d’euros il y a une douzaine d’années. Nous finirons cette année approximativement avec un acquis de 70 000 000 d’euros. Donc, la croissance a été très importante. Nous avons près de 500 collaborateurs de nos jours. Et donc, une activité majeure dans la conception et la fabrication de canalisations exclusivement dans le domaine de l’aéronautique: civil, militaire, spatial. C’est donc une variété de produits que nous proposons à nos différents partenaires, depuis les premiers indices de construction, jusqu’à la qualification, en passant par la production bien évidemment.

Pourquoi avoir choisi le Maroc comme destination d’affaires?

Nous avons choisi le Maroc, du fait de notre histoire. Nous avons une histoire et nous avons toujours été impressionnés par le dynamisme du Maroc non seulement, mais aussi son écosystème qui sied tout à fait à nos ambitions. Surtout par l’écosystème aéronautique qui s’est créé, et tout un ensemble de choses, que j’appelle «package», qui a favorisé la création de bon nombre d’activités dans le domaine. Cette envie et ce dévouement ont constitué le déclic, et nous nous sommes dit, pourquoi ne pas aller tenter notre chance dans ce merveilleux pays ? Je puis vous dire aujourd’hui que nous ne regrettons pas notre choix.

Romuald Djabioh

Related posts

*

*

Top