Les enseignants contractuels de nouveau en grève

La reprise des cours, après les vacances de ce premier semestre, sera perturbée dans l’enseignement primaire et secondaire. Et pour cause : une grève de quatre jours des enseignants contractuels.

En effet, cette catégorie professionnelle a annoncé un débrayage à partir de ce mardi 28 jusqu’au vendredi 31 janvier. Eu égard à leur effectif, qui dépasse les 70.000 enseignants contractuels, la grève aura un impact sur le déroulement des cours, notamment dans le monde rural où le corps enseignant est majoritairement constitué de cette catégorie professionnelle dans les établissements scolaires du primaire et du secondaire.

Le deuxième jour de cette grève sera marqué par une marche nationale à Rabat, a indiqué la coordination nationale de cette catégorie professionnelle. Des formes de protestation locale et régionale seront également organisées en parallèle avec la marche nationale, ajoute la même source.

Cette grève de quatre jours annoncée à la fin du mois est intervenue après un débrayage de deux jours observé au début de ce même mois, les 2 et 3 janvier. Soit six jours de grève depuis le démarrage de l’année 2020.

Par ce mouvement de colère, ces enseignants contractuels réitèrent leurs revendications qui se résument dans la régularisation de leur situation administrative, à savoir leur intégration dans la fonction publique et suspendre les recrutements par cette formule de contractualisation.

De même, cette catégorie reproche au ministère de tutelle d’avoir failli à ses engagements passés l’année dernière après le dénouement de la crise qui avait failli provoquer une année blanche à l’échelle nationale.

B.A

Related posts

*

*

Top