L’Institut Royal de formation des cadres de la jeunesse et des sports relève le pari de la formation à distance

Propos recueillis par Taoufik Saoulaji (MAP)

Depuis l’adoption par le Royaume de mesures préventives visant à lutter contre la propagation du nouveau coronavirus notamment la suspension des cours dans les établissements scolaires, l’Institut Royal de formation des cadres de la jeunesse et des sports (IRFC) a relevé le défi de la formation à distance au profit de ses étudiants confinés chez eux.

Misant sur les technologies mises à la disposition des étudiants et des professeurs, l’Institut s’est attelé à la poursuite des cours à distance sans aucune interruption tout en respectant les directives de prévention préconisées par le gouvernement. Dans ce sens, le directeur de l’IRFC, Tarik Tlati, a indiqué que ces mesures prises par le Maroc, à l’instar de nombreux pays dans le monde, a touché plusieurs secteurs notamment l’enseignement supérieur, soulignant l’adhésion totale de l’ensemble des composantes de l’IRFC à ces dispositions.

L’IRFC, où de nombreux étudiants se forment dans le domaine du sport, s’est engagé dès le départ à poursuivre les cours à distance sans aucune interruption, a souligné M. Tlati dans un entretien à la MAP, notant que le programme d’enseignement du centre porte sur une formation à la fois théorique et pratique.

M. Tlati a expliqué que pour la formation théorique, des cours théoriques virtuels sont donnés par un professeur, précisant que ces cours exigent la présence de l’ensemble des étudiants, sous la supervision d’un cadre de l’administration de l’Institut, chargé d’assurer la coordination entre l’ensemble des participants, tout en veillant au respect du déroulement normal du cours.

S’agissant des cours pratiques, il existe un autre type de technologie qui nécessite la présence du professeur qui se sert d’une caméra pour donner le cours à ses élèves, a ajouté le directeur de l’IRFC, notant que pour la formation pratique l’enseignant est censé donner des détails précis sur les mouvements que les étudiants doivent par la suite effectuer.

Il a, par ailleurs, rappelé que le Centre national des sports Moulay Rachid relevant de l’IRFC offre de nombreuses spécialisations sportives notamment dans les sports collectifs et individuels, les arts martiaux entre autres, qui nécessitent des leçons pratiques précises.

Il a, à cet égard, salué l’ensemble des professeurs et des étudiants pour leur engagement et leur dévouement afin de permettre la réussite de cette formation à distance imposée par le contexte actuel.  Pour conclure, le directeur de l’IRFC a appelé tous les étudiants, les encadrants, les athlètes et les citoyens marocains en général à respecter les mesures mises en place par le Royaume afin de lutter contre le nouveau coronavirus, et ce en restant à leurs domiciles.

Comprenant le Centre national des sports Moulay Rachid (Salé), le Centre Youssoufia de la promotion féminine et des Jardins d’enfants (Rabat), le Centre Yaâcoub El Mansour de la formation des cadres de la Jeunesse (Rabat), le Centre national de la jeunesse (Maâmoura), le Centre National des Sports la bellevue (Rabat), l’IRFC assure une formation de haut niveau des cadres et techniciens notamment dans les domaines du sport, de la jeunesse, de l’enfance et de la promotion féminine.

*

*

Top